LA PLAGE D’I PINI-PÉNINSULE DE PALOMBAGGIA-Corse du Sud

Logo

Rédigé par Nathalie Cathala

Nomades dans l’âme, l’objectif et la plume de Nat se baladent partout : en voilier autour du monde, par les airs d’un continent à l’autre; par les routes sur les chemins du désert, en 4*4 (tente sur le toit), à vélo , à pied ou en paddle. Plume et objectif se rejoignent dans ce blog, pour partager leurs coups de coeur.

20 mai 2024

Les plages emblématiqes de Corse

Nichée entre les hameaux de Picovaggia et de Bocca dell’Oro, Palombaggia s’étend le long de la côte sud-est de la Corse-du-Sud. Elle est réputée pour ses eaux cristallines, son étendue de sable fin en forme de croissant de lune, et ses majestueux pins maritimes. En été, l’affluence est telle que l’endroit est « intouchable ». Mais hors saison, c’est un paradis préservé où règne une tranquillité palpable.

Nous arrivons par le vaste parking au nord de la plage, dès que nous sortons de la voiture, nous sommes spectateurs ébahis devant les pins ! Leur silhouette monumentale et gracieuse leur confère une majesté sublime.

Au-delà de la pinède, une première plage, au sable d’une finesse semblable à de la farine, ourlée d’eaux turquoise nous accueille. C’est un avant-goût de ce qui se cache derrière une butte de roche écarlate. Là, des pins au port frêle défient la mer et le vent, leurs racines spectaculaires s’ancrent dans la roche, dans un mouvement désespéré.

Puis LA plage de sable blanc s’ouvre en grand sous nos pieds! Elle s’étend à l’infini. Hors saison, c’est un véritable havre! Tout au bout, de minuscules silhouettes se dessinent. Nous ne sommes pas seuls, mais nous en avons l’impression! Nous savourons ce calme, loin de l’agitation estivale.

Ce lieu magique est resté intact jusque dans les années 1970. Avant cela, la menace de la malaria dissuadait toute présence humaine. Les années 1940 ont marqué un tournant avec l’éradication de la maladie. Pendant quelques décennies encore, seuls quelques chasseurs, pêcheurs et campeurs venaient profiter de cette nature préservée. Puis, avec l’essor des infrastructures modernes et du tourisme, Palombaggia a connu une transformation irréversible.

Le Conservatoire du littoral tente d’endiguer la vague d’urbanisation qui s’empare de ce site magique. Il défend un panorama qui s’étend jusqu’aux îles Cerbicale classées réserve naturelle. Cette beauté naturelle se prolonge au sud, vers le cap d’Acciaghju et par temps clair jusqu’à la Sardaigne. 

 

Diaporama

Laissez les images défiler ou utilisez les flèches sur le côté des photos

La Corse, côté mer et navigation, c’est sur L’Etoile de Lune  ici
Tous les Blogs et Vlogs sur la Corse se trouvent
ici
erci de votre visite, n’hésitez pas à me laisser un commentaire, au bas de la page

Dernières parutions

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This