Punta di à Chiappa-Golfe de Porto-Vecchio-Corse du Sud

Logo

Rédigé par Nathalie Cathala

Nomades dans l’âme, l’objectif et la plume de Nat se baladent partout : en voilier autour du monde, par les airs d’un continent à l’autre; par les routes sur les chemins du désert, en 4*4 (tente sur le toit), à vélo , à pied ou en paddle. Plume et objectif se rejoignent dans ce blog, pour partager leurs coups de coeur.

20 mai 2024

Douceur et tranquillité au bord de la Méditerranée

Nous nous éloignons de la ville de Porto-Vecchio pour rejoindre la Pointe de Chiappa, dans la partie sud du golfe de Porto-Vecchio. Le phare, perché sur les hauteurs, veille depuis 1844 sur les eaux claires qui entourent la presqu’île. Animés par la curiosité, nous souhaitons le visiter et empruntons la bien nommée « Route du Phare ». Cependant, un panneau d’interdiction (comme il en existe tant en Corse) nous barre la route.
Peu importe, nous rebroussons chemin vers des petits paradis …

Les rives du Golfe recèlent de petites criques charmantes et isolées où les roches rouges se fondent dans une eau turquoise, créant un contraste harmonieux et paisible.

Nous savourons l’instant, plongeant notre regard jusqu’à l’horizon. Les nuances de bleu, du turquoise au bleu outre-mer, offrent un tapis maritime qui semble s’étendre à l’infini. L’eau est d’une telle limpidité qu’elle révèle les fonds marins. L’atmosphère est paisible, rythmée par le doux clapotis des vagues et le chant des oiseaux qui cherchent à s’établir en ce début de printemps.

La végétation se pare d’une myriade de couleurs grâce aux fleurs printanières des garrigues. Leurs teintes éclatantes peignent un tapis chatoyant, embaumant l’air de leurs parfums enivrants.

En suivant la route côtière, nous observons les roches qui nous rappellent celles que nous connaissons sur le continent, dans l’Estérel. Témoins silencieux de l’histoire géologique de la région, les granits roses et rouges contrastent avec le vert des pins maritimes. Au fond du golfe, les montagnes du cœur de la Corse se dessinent, donnant au paysage toute sa profondeur.

Plus loin, nous croisons un troupeau de vaches paisibles, paissant au bord de l’eau. Nonchalantes, tranquilles, elles nous ignorent et poursuivent leur chemin. Parmi elles, un mâle zébu avec son excroissance caractéristique sur le dos. Bien que rares en Corse, les zébus, introduits par des passionnés d’élevage exotique, semblent parfaitement adaptés à la vie insulaire.

C’est un moment doux, où la tranquillité est si intense qu’elle semble palpable.

La Corse, côté mer et navigation, c’est sur L’Etoile de Lune  ici
Tous les Blogs et Vlogs sur la Corse se trouvent
ici
erci de votre visite, n’hésitez pas à me laisser un commentaire, au bas de la page et à le partager sur vos réseaux sociaux préférés. 

Dernières parutions

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This