ANNIVERSAIRE DE VOYAGE (huit ans sur l’eau) et PROGRAMME A VENIR

Le voyage de Nat et Dom
Logo

Rédigé par Nathalie Cathala

Un regard sur le monde, du bout de la Plume et de l'objectif. Depuis 2003, Nat partage ses récits et photos de dix années de circumnavigation, puis six ans de vie insulaire dans la Pacifique, à Maurice et Martinique, à présent installée à la frontière entre France et Espagne, l'aventure continue.

23 juin 2012

Bonjour,

Aujourd’hui, nous fêtons huit années passées sur l’eau. Nous étions partis, le 23 juin 2004 à 15 heures de Port Camargue. Nous avons parcouru 21700 milles soit l’équivalent de 40200 kilomètres (ce qui représente un tour complet de la terre en distance parcourue). Autant dire que nous avons zigzagué sur les océans…

Nous avions attendu le lendemain de notre anniversaire de mariage pour partir… Les copains nous offrant le 22 le champagne…

De merveilleux souvenirs, mais surtout une leçon de vie, offerte par les habitants de tous les pays que nous avons traversés. Des rencontres riches à chaque escale. Une nouvelle manière de voir notre monde et l’envie de la partager.

Pour les plus férus d’entre vous, vous aurez remarqué (je le sais par vos courriers) que sur la page d’accueil de notre site, nous avons fait une annonce pour mettre notre bateau en vente. J’avais commencé à préparer tout le monde dans le mail 101. Si vous vous rappelez de ce passage où je parle de notre vision du tour du monde : « Lorsque les gens nous parlent de notre navigation, ils disent souvent « votre tour du monde ». Pour être francs, nous n’avons jamais eu l’idée de faire un tour du monde, car cet itinéraire mènerait forcément notre étrave à revenir vers son port d’attache (qui porte trop bien son nom!).
Cela me fait penser à une soustraction 1-1=0 ou 180°-180°= retour à la case départ. Il n’y a rien de plus triste que de faire autant de chemin pour rentrer chez soi.
Ne trouvez-vous pas ?
Le plus intéressant dans un voyage n’est pas son but, mais son parcours ou ce que nous vivons : l’évasion, la liberté ! Nous imposer pour ligne d’arrivée le point de départ, c’est tourner en rond. Et nous aurions trop la sensation d’annuler les expériences en rechaussant nos veilles charentaises au coin de la cheminée que nous rallumerions après tant d’années où la cendre refroidie aurait imprégné les murs.
Dès la deuxième année de notre voyage, nous savions que nous ne voulions pas « rentrer ». Cette constatation au lieu de nous projeter en « mode retour » pour les prochaines navigations nous pose sur les rails d’une nouvelle quête, celle qui nous permettra d’assouvir le plus longtemps possible notre curiosité de notre belle planète.
Peut-être pour passer à une autre formule de voyage ?
Céder à l’appel de l’Asie… »

La suite logique d’un tel raisonnement est forcément un changement de mode de voyage, et il passe inévitablement par la vente du bateau. Mais soyez tranquilles, tant que notre Etoile ne trouvera pas sur sa route, une nouvelle énergie, un nouvel équipage désireux de parcourir les océans, nous continuerons à veiller sur elle, avec le même amour et la même minutie que nous le faisons depuis 10 ans (elle est entrée dans la famille en janvier 2002) .

En attendant, nos projets sont de profiter au maximum des Vanuatu, escale ô combien enrichissante! Nous ne sommes plus dans la vie tranquille de Polynésie, mais par bien des côtés, les Nivans nous ramènent à l’essence originelle de notre humanité. Un patrimoine unique à préserver, une leçon de vie de plus dans ce voyage.

Par la suite nous irons sur la Nouvelle-Calédonie, mais pas trop vite! Si le bateau se vend, nous poursuivrons notre visite du Pacifique Ouest par la Nouvelle-Zélande en camping, camping-car ou voiture… nous verrons bien. Nous aurons fort à faire aussi à visiter le caillou par la terre! Puis nous irons sur la Thailande, choisissant ce pays comme base pour continuer notre périple en Asie. Les destinations ne manquent pas : Australie, Madagascar, Réunion, Maurice, Zanzibar, Afrique, Indonésie, Chine, Vietnam, Laos, Maldive… En effet, si vous regardez un planisphère, la Thaïlande est au centre d’une formidable zone de découvertes!

Si le bateau ne se vend pas, nous poursuivrons notre route, après la saison cyclonique que nous passerons en Nouvelle-Calédonie, vers l’Indonésie…

Ainsi, quoiqu’il arrive, tout sera vraiment bienvenu.

Pour voir l’annonce : http://etoiledelune.fr/vente/index.html

Amitiés marines

jpglauiv33ljj

Derniers articles parus

Escapad’dle : Test d’équilibre dans la houle

Escapad’dle : Test d’équilibre dans la houle

Sortie dans la houle. La meilleure façon de tester l'équilibre et la planche 1.5 mètre de houleDeux heures de contemplation sur l'eauDépart d'Amélie par 10 degrés, il faut une bonne motivation pour...

Escapad’dle à l’Île des vieilles

Escapad’dle à l’Île des vieilles

Depuis que je fais du paddle, jamais la Méditerranée ne se s'est montrée plus douce, plus tendre que ce jour-là! Une journée idéale, où chaque minute est dévorée intensément par chaque sens. Où le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This