Boring Boring… pas pour nous!

Logo

Rédigé par Nathalie Cathala

Un regard sur le monde, du bout de la Plume et de l'objectif. Depuis 2003, Nat partage ses récits et photos de dix années de circumnavigation, puis six ans de vie insulaire dans la Pacifique, à Maurice et Martinique, à présent installée à la frontière entre France et Espagne, l'aventure continue.

26 novembre 2013

Bonjour,

Bora est une île à plusieurs facettes. Il y a celle connue du monde entier, exportée jusqu’aux azimuts, la Bora du tourisme grand luxe. De très grand luxe! Ah, oui, à 18 000 euros la nuit, comment appelleriez-vous cela? D’accord la « chambre » est une villa de 500 mètres carrés, isolée sur un motu privé, au sein de l’hôtel le plus coté de l’île. Cette Bora-là est surnommée par les Américains qui ont séjourné dans ces hôtels « Boring Boring ». Autant dire qu’ils s’y ennuient. A ce prix-là, que faire d’autre?

Laissons les farés de luxe s’ennuyer sur leur motu et revenons vers ce que tous nomment ici « la grande île ». Au centre du lagon, une route de 32 kilomètres voit circuler la vraie vie insulaire. Nous n’avons pas de grandes fortunes à dépenser. Nous louons un petit logement, comme nous le ferions si nous étions rentrés France. D’ailleurs, le prix de location à Bora est moins élevé que dans ma région d’origine sur la Métropole. (Petite parenthèse, j’ai été effarée du prix demandé soit 800 euros pour 18 m2. Pure folie!). Pour nous que nous soyons ici ou ailleurs, il faut bien nous loger quelque part, vu que notre seule maison était le bateau depuis 10 ans. Alors… pourquoi pas Bora?

Nous n’avons pas besoin de luxe et donc nous ne nous ennuyons pas. Les pêcheurs que nous rencontrons, les poissons qu’ils suspendent au bord de la route en attendant l’acheteur, les régimes de bananes suspendus à l’ombre, les plateaux de mangues multicolores… Tout ce quotidien de Bora m’enchante. A chaque pas, sans jamais me lasser, je regarde vivre Bora sous sa facette oubliée.

Et puis, lors de nos balades à Matira, je rêve d’une cabane au bord de l’eau… mais le rêve est ce qui permet de continuer à avancer. Ne pas le réaliser procure l’immense avantage de s’occuper l’esprit et de finalement ne jamais s’ennuyer.

Nat et Dom
http://etoile-de-lune.net/accueil/index.php

Derniers articles parus

Polonnaruwa, capitale historique du Sri Lanka

Polonnaruwa, capitale historique du Sri Lanka

Polonnaruwa, classée au patrimoine de l’UNESCO, fut la capitale du Sri Lanka dès le Xe siècle de notre ère. Elle tint son rôle central jusqu’au XIIIe siècle. Le site est extraordinaire par ses...

Lac Parakrama Samudra, Polonnaruwa, Sri Lanka

Lac Parakrama Samudra, Polonnaruwa, Sri Lanka

Quelle belle journée ! Entre Sigiriya et Polonnaruwa, le hasard des rencontres nous conduit sur les chemins du bonheur. L’une de nos journées préférées au Sri Lanka.   En route ! Entre Sigiriya...

Sigiriya, Rocher du Lion, Sri Lanka

Sigiriya, Rocher du Lion, Sri Lanka

Sigiriya fascine par son esthétique unique : un monolithe sombre, presque inquiétant, jaillit d'un tapis forestier compact. L'histoire géologique et préhistorique du site mérite un léger détour,...

1 Commentaire

  1. quatannens

    un super album, ça donne envie de partir immédiatement dans ce paradis terreste

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This