Pour bien commencer l’année

Logo

Rédigé par Nathalie Cathala

Un regard sur le monde, du bout de la Plume et de l'objectif. Depuis 2003, Nat partage ses récits de dix années de circumnavigation, puis quatre ans de vie insulaire sur Maurice et Martinique, à présent installée à la frontière entre France et Espagne, l'aventure du partage continue.

3 janvier 2022

J’entends partout des voeux en forme de « que cette année soit meilleure, enfin ! »
Sous-entendu « quelle année de m… que celle qui vient de s’écouler ».
2021 ne valait donc que « fiente de merle »?
N’y a-t-il pas eu quelques beaux moments ?
Quelques images dignes de retenir notre attention ?
Quelques souvenirs à garder ?
Certes, certes, je vous entends d’ici bougonner et me lancer l’oeil noir :
« As-tu donc oublié ce vilain virus? »
Non bien entendu !
Comment le pourrais-je?
Comme vous, il fait à présent partie de ma vie. Il nous entrave à divers niveaux. Nous apprenons régulièrement que tels ou tels proche, ami, connaissance en est atteint. Nous craignons pour tous et pour notre santé. Nous adaptons en permanence notre quotidien, car il n’est d’autre solution, depuis qu’il s’est invité au sein de la communauté humaine, que de l’accepter.
Oui, j’ose parler d’acceptation. Non celle qui se résigne, mais celle qui constate que « c’est là ». Accepter sans se résigner, c’est nous libérer des humeurs négatives et inutiles de lamentation. Cette forme d’acceptation nous suggère : « arrête-toi, et réfléchis à la meilleure manière de t’adapter à la situation ». Accepter et s’adapter sans quoi, nous serions tous Don Quichotte à gigoter en tout sens pour arriver nulle part.
Nous apprenons donc à prendre soin de nous, à prendre soin des autres. Les temps sont difficiles, mais nous les traverserons d’autant mieux en gardant espoir. En demeurant les sens aux aguets pour déceler la moindre parcelle de bonheur. Celui-ci galvanise notre énergie, et l’envie d’avancer. Cette énergie, il faut la partager, la diffuser, autour de nous, pour renforcer chaque maillon de la longue chaîne humaine.
N’oublions pas que nous possédons en nous des armes de résilience :

Acceptation
Adaptation
Espoir
Courage
Empathie
Bienveillance

Voici les noms des lutins, soldats infatigables, qui se dressent contre tout abattement, amertume ou dépit. Telle une armée bien rodée, ils déploient leurs forces, chaque fois que le chagrin ou l’infortune frappe à notre porte. Ils protègent la petite flamme qui brille en nous. Cette lumière intérieure que rien ne peut éteindre, sauf, si nous autorisons l’extérieur à pénétrer ce territoire intérieur. Cette petite flamme nous appartient, nous sommes chacun responsable de la nôtre. C’est grâce à elle que nous continuons d’avancer.

Bonne année
Afin de garder un regard bienveillant sur l’année écoulée, je vous propose les plus belles images de 2021.
Gardons confiance

Nathalie Cathala

L’album de 2021

Pour accéder à l’album complet cliquez ici

Derniers Articles Toutes Rubriques Confondues

Joyeuses fêtes de fin d’année

Joyeuses fêtes de fin d’année

Joyeuses fêtes de NoëlPour vous escorter dans l'ambiance féérique, rien de tel qu'une balade au coeur même de la magie...

Ce petit coin bien à vous

Ce petit coin bien à vous

Trouvez-vous un petit coin sympa, un endroit rien qu'à vous et vivez-le comme hors du temps, hors du monde, hors des...

Traverser les vagues

Traverser les vagues

Certaines vagues nous font plonger et accuser le coup, elles ralentissent l'allure ou stoppent le bateau net ! Mais il...

2 Commentaires

  1. Sylvie

    Contempler plutôt que trembler… voilà une belle philosophie qui te réussit à merveille ! Merci pour ces superbes images de l’année passée ! On se régale toujours à les voir et à te lire!

    Réponse
    • Nathalie Cathala

      Merci de ton message, « contempler plutôt que trembler », c’est fabuleux. je retiens :

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This