Se remettre d’aplomb : Trouver son ENDROIT RESSOURCE

Logo

Rédigé par Nathalie Cathala

Un regard sur le monde, du bout de la Plume et de l'objectif. Depuis 2003, Nat partage ses récits de dix années de circumnavigation, puis quatre ans de vie insulaire sur Maurice et Martinique, à présent installée à la frontière entre France et Espagne, l'aventure du partage continue.

4 août 2021

Se remettre d’aplomb. Trouver son ENDROIT RESSOURCE.

Lorsque les neurones tournent à l’envers, que le cœur palpite, que les yeux voient rouge et que l’âme se pare de gris, il est grand temps de se prendre par la main, de se tirer par la manche et de sortir de ces humeurs destructrices. Peu importe l’origine du « mal », c’est dans ces moments où l’injustice hurle, où l’on a envie de bouleverser ou à l’inverse de déserter nos vies qu’il nous faut le plus de courage pour nous ressaisir.

Mais pas à la hussarde, tambour battant : se jeter à corps perdu dans une « distraction » pour oublier, aura tôt ou tard un effet boomerang. Se rudoyer, se secouer violemment ne servira à rien à long terme.

Non, c’est au contraire, l’occasion de nous arrêter, d’observer.
Sur quoi devons-nous nous focaliser ?

Certainement pas sur le bout de notre nez, le centre de nos malheurs, ou de notre nombril! Non, il ne sert à rien d’entretenir nos ruminations. Elles nous détruisent à petit feu. Prenons du recul, regardons-les de loin, voyons ce qu’elles nous font. Démasquons-les! Dévisageons-les! Elles tyrannisent nos corps et nous amputent du bonheur auquel nous avons tous droit, celui qui germe dans notre coeur et attend son heure.

Dès que nous les avons cernées, c’est le moment de nous prouver que nous nous aimons, tendrement, sincèrement ! Ne cherchons l’appui de personne d’autre que de nous-mêmes.
Vous vous souvenez du « self-hug » ?
Le câlin du matin à nous-mêmes. Vite, vite, un gros câlin, une véritable preuve d’amour.

Revigorés nous sommes prêts à nous demander ce qui nous remettra d’aplomb.
Quel est notre endroit ressource? La forêt? Un coin de campagne? Cette colline qui surplombe le paysage? Ce bout de rivière qui chante? Ce banc dans ce parc? Un coin de rue, de balcon? …La montagne? La mer?

Il y a forcément un petit bout de cette Planète qui nous parle plus que d’autres. En ville, en campagne, il y a partout un espace fait pour nous. Un bout de Nature, un véritable cocon qui nous ouvre les bras à chaque fois qu’il nous semble que le destin s’acharne.
Si nous ne le connaissons pas encore, cherchons-le, il nous attend, tapi dans le secret de nos âmes!

Ça y est, nous l’avons trouvé! Fidèle au rendez-vous, il nous accueille à chaque fois que le besoin se manifeste! Là, nous nous posons, nous prenons du recul, nous l’observons et nous nous imprégnons de chacun de ses détails, et au fil de la contemplation, les tourments se calment. La machine à broyer du noir s’arrête. À chaque visite, il se révèle différent, à chaque rencontre, il nous séduit par sa beauté, sa générosité, et son pouvoir magique à nous ressourcer. Il est notre cocon, notre bulle. En sortant de là, nous sommes remis à neuf, prêts à affronter le monde.

Rien n’a changé, tout est pareil, sauf nous, notre regard, notre perception de ce qui est ou non important, de ce qui peut ou pas nous impacter. Nous acceptons cette vie qui n’a rien d' »un long fleuve tranquille », nous revenons sereins vers ses aléas, ses imperfections. Cette douce retraite, nous ouvre les yeux sur les actions justes et appropriées à mettre en œuvre, et nous pousse à laisser tomber ce qui n’a pas le droit de nous voler notre énergie.

Bref, nous nous sentons VIVANTS, libérés, stables et prêts !

Nathalie Cathala

Derniers Articles Toutes Rubriques Confondues

Ce petit coin bien à vous

Ce petit coin bien à vous

Trouvez-vous un petit coin sympa, un endroit rien qu'à vous et vivez-le comme hors du temps, hors du monde, hors des...

Traverser les vagues

Traverser les vagues

Certaines vagues nous font plonger et accuser le coup, elles ralentissent l'allure ou stoppent le bateau net ! Mais il...

Le coeurdonnier, c’est nous…

Le coeurdonnier, c’est nous…

Vous connaissez l'image du coeurdonnier... J'aime beaucoup l'idée de réparer les cœurs. Dans son atelier patiemment,...

11 Commentaires

  1. Thierry

    Que dire de plus…
    Rien. Tout est dit et joliment dit….

    Réponse
  2. Colette

    J adore te lire …tellement vrai…et ça fait du bien …J ai mes 2 endroits ou me ressourcer…ma zenitude village de mon enfance et mon jardin préféré…j y vais souvent…je me retrouve avec moi même ..et oublie la laideur du moment….

    Réponse
    • Nathalie Cathala

      Colette ho fabuleux ! deux endroits ! quelle richesse ! Retour aux racines, et un jardin !!! C’est vrai qu’il nous faut bien cela, et qu’ils soient « accessibles » pour les petites urgences de la vie ! C’est top !

      Réponse
  3. Cécile C

    Je l’ai trouvé, il m’a trouvée, nous sommes trouvés mais nous ne nous voyons pas assez souvent… et j’aimerais que ce soit définitif.
    Joli texte pour commencer la journée

    Réponse
  4. Corinne

    Un magnifique texte Nat Dom dont je partage tout à fait la teneur. Nous pouvons tous nous laisser-aller à nos pensées tristes, nous laisser envahir par les coups durs de la vie et parfois l’aigreur qui en résulte, mais nous pouvons aussi décider de ne pas nous laisser faire et réagir. La mer est l’endroit où je me ressource, l’élément qui me ressource, mais il y a un autre endroit, juste ‘en moi’, je me coupe du monde, je reviens à l’essentiel et le calme se fait en moi….belle journée Nat Dom et merci pour ce beau texte, c’est toujours un plaisir de te lire.

    Réponse
    • Nathalie Cathala

      Corinne exactement pareil… un endroit en moi, accessible, et lorsqu’il ne suffit pas, un petit shoot à la mer, ou au pied d’un arbre, au bord d’une rivière, retrouver l’équilibre et le juste essentiel.

      Réponse
  5. Fanfan

    Nat Dom…
    Cc quel plaisir de lire ton joli récit au réveil je ne m’en lasse jamais…
    Hé oui ça fait du bien de se ressourcer des fois pour pouvoir se retrouver encore une fois merciiii ❤
    Un agréable mercredi à vous et bien des pensées de notre madinina Gros

    Réponse
    • Nathalie Cathala

      Francoise gros bisous ma belle, et … ressource toi, dans ton petit coin

      Réponse
  6. Sylvie

    Quel bel endroit ! Comment pourrait-on ne pas s’y ressourcer !?
    Merci ma Plumette de cette introspection qui profite à chacun d’entre nous! Du positif à diffuser le plus largement possible…une énergie retrouvée à chaque moment contemplatif qui nous hisse bien au-delà de nos préoccupations !! Une analyse juste et tellement vraie de nos états d’âme à canaliser! Une bien belle démonstration ! ❤️

    Réponse
    • Nathalie Cathala

      Sylvie merci ma Sisi, ça me fait toujours plaisir de te lire. gros bisous, ce serait cool un jour de nous balader ensemble dans ces « petits coins » ressource

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This