Des soucis, oui. Mais des soucis des champs!

Logo

Rédigé par Nathalie Cathala

Amoureuse des voyages, proches ou lointains, Nat ne tient pas en place. Nomade dans l'âme, elle est toujours prête à embarquer sur un bateau, dans un avion. Pour ses découvertes régionales, elle aime partir à vélo ou à pied. Jamais, elle ne se départit de ses fidèles compagnons : son appareil photo et sa plume. Elle écrit depuis 2003 des articles de voyage.

21 février 2021

Un souci?

Avez-vous des soucis?

Sans doute, comme tout le monde. La vie c’est une succession d’ennuis et d’émerveillements.
La preuve : il suffit de descendre au niveau des pâquerettes, ou plutôt « au ras des soucis ».
Il n’y avait rien la veille, pas l’ombre d’un souci. Un champ tranquille d’herbes endormies. Et du jour au lendemain, dans les premières semaines de l’année, ils apparaissent en grappes, innombrables. Ils envahissent le terrain, s’immissent dans le moindre espace laissé vacant et s’y reproduisent au rythme croissant des heures qui s’allongent. À y regarder de plus près, ils sont bien gros, ils prennent toute la place. Certains, amateurs se gavent littéralement de leur nectar. Les soucis les nourrissent, ils s’en délectent, ils favorisent même leur reproduction.

 

Est-ce bien raisonnable?
Une prolifération de soucis?

Et si nous regardions nos vies à l’aune de cette prairie?

À terre, le nez dans les soucis, nous risquons de nous faire piquer par la guêpe gênée dans son repas. Redressons-nous! Embrassons du regard l’ensemble. N’est-ce pas magnifique? Un tapis de soucis ! Que restera-t-il, de ce qui encombre notre esprit en ce moment, au bout de notre vie, ? Ce sera noyé dans la multitude. S’il a traversé nos vies, ce « maudit souci » c’est pour engendrer un éclair de couleur, nous secouer, pimenter notre quotidien, qui sans lui serait « presque » morose. Cet obstacle, une fois dépassé, offrira l’expérience.  Celle-ci à son tour nous mènera sur des chemins inattendus, une nouvelle façon de regarder la lumière et d’écouter la Nature.

 

Accompagnons nos soucis, et prenons la clé des champs.

A lire également…

Niagara ! Du mythe à la réalité

Niagara ! Du mythe à la réalité

Quelle surprise, en arrivant sur le site de Niagara, ce ne sont pas les célèbres cascades que nous voyons en premier,...

Happy End pour Cartouche !

Happy End pour Cartouche !

En entrant dans le village de Casefabre, nous sommes accueillis par un chien qui ressemble à celui de Philippe Noiret...

Les pionnières de l’Espoir

Les pionnières de l’Espoir

En ce début d'année, les mimosas ouvrent le bal, suivis de près par les amandiers. Plus discrets que les opulents...

8 Commentaires

  1. Avatar

    Merci pour tous ces jolis petits soucis, des soleils pour nos merveilleuses petites abeilles…. Bisous ma Pl’

    Réponse
    • Nathalie Cathala

      Oui les zzzz’abeilles ma chère Dany, se régalent et rendent nos soucis si légers

      Réponse
  2. Avatar

    Tu décris tellement bien tes photos Nat que ça fait ressortir toute cette lumière que tu mets en nous
    Merci ❤

    Réponse
    • Nathalie Cathala

      Comme ton message me fait plaisir, je souhaite que toute cette lumière t’accompagne toute la semaine

      Réponse
  3. Avatar

    De bien jolis soucis ma petite Nat! Quel bonheur d’en trouver quand ils sont tous aussi lumineux…À parsemer dans nos esprits pour le quotidien de tous tes followers! Merci pour ces pensées joyeuses et colorées! Gros bisous

    Réponse
    • Nathalie Cathala

      Merci à toi, Sylvie pour ton message, plein de lumière et d’encouragements. Toute mon amitié

      Réponse
  4. Avatar

    Avec cet humour poétique, je n aborderai plus les em… les soucis de la même manière. merci pour ce clin d’œil

    Réponse
    • Nathalie Cathala

      Merci Claude de ta visite, à bientôt pour d’autres petites aventures

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This