Bequia, la tranquillité au coeur des Grenadines

Rédigé par Nathalie Cathala

Amoureuse des voyages, proches ou lointains, Nat ne tient pas en place. Nomade dans l'âme, elle est toujours prête à embarquer sur un bateau, dans un avion. Pour ses découvertes régionales, elle aime partir à vélo ou à pied. Jamais, elle ne se départit de ses fidèles compagnons : son appareil photo et sa plume. Elle écrit depuis 2003 des articles de voyage.

26 février 2015

Bonjour,

Bequia n’a pas beaucoup changé depuis que nous avons quitté la Caraïbe. Les Rasta ont les tempes blanches, le visage buriné par la vie qu’ils ont mené. Mais ils sont toujours au marché pour vendre fruits et légumes. On utilise souvent pour ce type d’endroit l’expression : « le temps s’y est arrêté ». C’est à peu près ça, tout est là, sauf que quelques maisons de bord de mer ont été retapées, et d’autres attendent que de bonnes âmes les redressent. Les peintures défraîchies, nous signalent que effectivement les années ont passé. Pourtant, l’ambiance est la même, toujours cool la semaine, remuante le week-end. Les maisons… (pas trop) ont poussé en béton peint de couleurs vives sur les collines, mais rien de choquant.

C’est bon de retrouver ces îles aux couleurs grenadines
(Photos et impressions recueillies en décembre 2014 à bord du bateau de notre ami Nono)

Retrouvez l’album photo en fin de blog et la vidéo correspondante au lien suivant :
http://youtu.be/NOpSbxnUOsw

A suivre,
Nat et Dom sur les chemins du monde
Texte et photos Nathalie Cathala, tous droits réservés, pour toute utilisation me contacter
http://etoile-de-lune.net/accueil/index.php


Texte et photos Nathalie Cathala, tous droits réservés, pour toute utilisation me contacter

A lire également…

Road trip au Sri Lanka

Road trip au Sri Lanka

Dans cet article vous trouverez un comparatif entre deux modes de voyage pour visiter le Sri Lanka -La voiture avec...

Saison flamboyante

Saison flamboyante

"Flamboyante floraison, étincelante joie aux couleurs de l'amour, portée en étendard de nos îles, alors même qu'elles...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This