Tahiti – Bora Bora en cargo Hawaiki Nui

Logo

Rédigé par Nathalie Cathala

Amoureuse des voyages, proches ou lointains, Nat ne tient pas en place. Nomade dans l'âme, elle est toujours prête à embarquer sur un bateau, dans un avion. Pour ses découvertes régionales, elle aime partir à vélo ou à pied. Jamais, elle ne se départit de ses fidèles compagnons : son appareil photo et sa plume. Elle écrit depuis 2003 des articles de voyage.

8 septembre 2013

Bonjour,

Nous aimons la Polynésie, ce n’est un secret pour personne… Mais nous n’avons pas les moyens de nous déplacer au sein de l’archipel en avion, qui reste un mode onéreux de déplacement. Ainsi, nous adoptons le mode le plus économique qui soit : le cargo! Sur le pon, l’aller (Tahiti Bora) coûte 2000 francs pacifiques soit 16 euros. Les cargos interîles disposent de très peu de place pour les passagers. Ils n’acceptent que 12 personnes par escale qui sont Tahiti au départ, Huahine, Raiaatea, Bora Bora et Taha’a. Il faut donc s’y prendre longtemps à l’avance. Pour une place le 27 août, j’ai appelé le 7 juillet, et c’étaient les dernières. En plus du voyage sur le pont, il y a 6 couchettes par groupe de deux, dans des cabines séparées. Le confort n’est pas de mise, en revanche, la bonne humeur, l’ambiance « très locale », pallie à tout le reste.

J’ai tellement aimé ce voyage, que j’ai été la dernière à descendre à Bora… j’aurais bien fait l’aller et le retour dans la foulée.

Les petites choses à savoir, pour les futurs candidats :
– prévoir sa nourriture et boissons (au moins un litre et demi d’eau par personne)
– un drap pour couvrir le matelas est prévu
– Dans les cabines, on entend super bien le moteur et les sirènes de déchargement 😉
– il est possible d’emmener ses valises avec soi, il y a beaucoup de place dans la cabine, néanmoins, les monter par l’escalier étroit est une gageure. Nous avons préféré les mettre en container, pour deux valises il nous a coûté 700 francs pacifiques de plus soit 5 euros, sans limites de poids.
– De Tahiti à Bora, il faut compter moins de 24 heures selon le déchargement dans les îles. On s’arrête à 2h30 du matin à Huahine, à 5h30 à Raiatea, et l’escale de Bora se fait entre 11 heures du matin et 15 heures. Taha’a est desservie en dernier.

Au cours du voyage, l’équipage se laisse prendre en photo avec la bonne humeur légendaire à la région, merci à Antonio, et au capitaine pour leur gentillesse, leur professionnalisme aussi! Il faut les voir exécuter les manoeuvres! Une précision dans la décontraction! Je suis admirative! En route, nous faisons la connaissance, avec Tavi qui sera notre voisin à Bora pendant nos 2 mois et demi de séjour! Il partage sans compter ses connaissances sur le fenua!

A l’arrivée à Bora, nous nous régalons de longer le récif. Bora n’est pas une découverte, nous l’avons quittée avec notre propre bateau en mai 2012, pour rallier Wallis. Malgré tout l’émerveillement est au rendez-vous. Je pense qu’on n’est jamais blasé devant untel paysage! Bora, sa montagne et son lagon en piscine géante! Quel plaisir immense de la retrouver! Depuis la passerelle de l’Hawaiki Nui, le décor est encore plus beau, nous sommes plus hauts… et cerise sur le gâteau le capitaine nous montre des baleines qui s’ébattent, entre nous et le récif. Quel cadeau!

A plus, pour découvrir les somptueux couchers de soleil depuis la passerelle du cargo
http://etoile-de-lune.net/etoiledelune/index.php

A lire également…

Road trip au Sri Lanka

Road trip au Sri Lanka

Dans cet article vous trouverez un comparatif entre deux modes de voyage pour visiter le Sri Lanka -La voiture avec...

Saison flamboyante

Saison flamboyante

"Flamboyante floraison, étincelante joie aux couleurs de l'amour, portée en étendard de nos îles, alors même qu'elles...

2 Commentaires

  1. Avatar

    Merci pour le tuyaux !! L’expérience en cargo me tente bien… surtout à Bora Bora 🙂 et en plus si l’on peut apercevoir une baleine !

    Réponse
  2. Avatar

    Une superbe part de carnet de voyage qui nous plonge dans cette traversée du bout du monde…Un grand merci pour tous ces détails qui m’en disent un peu plus sur mon prochain voyage…J’atterri le 7 juin ( 2014 ) à Papeete pour faire exactement la meme traversée.

    Très bonne continuation à vous. Christian.  » Tout le monde meurt…peu de gens vivent… » .

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This