Moorea, petit tour sans prétention

Logo

Rédigé par Nathalie Cathala

Amoureuse des voyages, proches ou lointains, Nat ne tient pas en place. Nomade dans l'âme, elle est toujours prête à embarquer sur un bateau, dans un avion. Pour ses découvertes régionales, elle aime partir à vélo ou à pied. Jamais, elle ne se départit de ses fidèles compagnons : son appareil photo et sa plume. Elle écrit depuis 2003 des articles de voyage.

14 août 2013

Bonjour,

Tous les prétextes pour aller sur l’eau sont bons! J’avoue que ça me fait drôle de ne plus vivre la Polynésie depuis le lagon. Il y a un tas de détails qui nous échappent lorsque nous vivons sur l’eau. Nous sommes dans notre microcosme et finalement le quotidien insulaire n’est qu’un survol. A présent, nous voyons les petits bonheurs du monde insulaire. Ceux qui n’ont pas d’accès à la mer bénéficient de servitudes. Il faut s’y faire, car on a toujours l’impression d’être chez quelqu’un, de passer par chez untel, ou l’autre… Tout cela a un certain charme.

Nous nous faufilons donc entre les terrains des propriétaires du bord de mer, le kayak sous le bras, pour atteindre le lagon. Et m’attendent quelques heures de pur bonheur sur une eau limpide!

A plus, pour d’autres clins d’oeil de Moorea
Nat et Dom
http://etoile-de-lune.net/etoiledelune/index.php

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This