Bye Bye couleurs lagon

Logo

Rédigé par Nathalie Cathala

Amoureuse des voyages, proches ou lointains, Nat ne tient pas en place. Nomade dans l'âme, elle est toujours prête à embarquer sur un bateau, dans un avion. Pour ses découvertes régionales, elle aime partir à vélo ou à pied. Jamais, elle ne se départit de ses fidèles compagnons : son appareil photo et sa plume. Elle écrit depuis 2003 des articles de voyage.

22 mars 2013

Bonjour,

Au moment de quitter l’île des Pins j’ai conscience que je ne reverrais sans doute plus d’aussi belles couleurs, d’aussi vives lumières. Depuis la Polynésie j’avais perdu cette sensation, je l’avais retrouvée différemment sur Lifou, en bribes aux Fidji, et ici, sur l’île des Pins, je m’y suis baignée à corps perdu, à m’en repaître sans parvenir à m’en dégoûter.

Le voyage continue et nous avons décidé d’aller vers l’ouest, d’aller ailleurs. Un ailleurs qui recèlera d’autres charmes, d’autres richesses. Il ne faudra plus chercher la lumière, nous la laisserons derrière nous, dans le Pacifique.

Si je m’écoutais, en sortant de la Nouvelle-Calédonie, au lieu de tourner à droite, je trafiquerais le GPS pour que le bateau tourne à gauche et regagne ces eaux que j’aime de toute mon âme. L’île des Pins nous a redonné un bout de ce que j’ai « perdu ». Je ne devrais pas parler ainsi, car j’ai eu une chance phénoménale de vivre 2 années de Polynésie. Elle m’a enseigné un sentiment que je ne connaissais pas avant : la nostalgie. Jamais, ailleurs, je n’ai ressenti untel vide qu’en la quittant.

Nous ne pouvons y revenir, nous n’avons pas le choix. Si le bateau est un véhicule de liberté, il n’annihile pas le coût de la vie, et le Pacifique est vraiment dévoreur de budget. Il faut beaucoup, beaucoup, beaucoup de moyens financiers pour y rester. Nous ne les avons pas, et la raison gagne sur le désir.

Nous allons donc de l’avant, vers des pays où nous nous sentirons plus à l’aise avec le résidu de notre budget. Je suis persuadée que nous nous adapterons, que nous trouverons d’autres joies, d’autres cibles pour mon objectif gourmand. Nous garderons dans notre coeur ce « Pacifique », ses escales qui nous ont offert un vrai goût de paradis, qui ont tatoué mon âme pour l’éternité.

Nat et Dom
http://etoile-de-lune.net/etoiledelune/index.php
Pour ceux qui aiment situer sur une carte n’hésitez pas à l’agrandir
Carte

A lire également…

Saison flamboyante

Saison flamboyante

"Flamboyante floraison, étincelante joie aux couleurs de l'amour, portée en étendard de nos îles, alors même qu'elles...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This