Tanna « je descends de la montagne à cheva l… »

Logo

Rédigé par Nathalie Cathala

Amoureuse des voyages, proches ou lointains, Nat ne tient pas en place. Nomade dans l'âme, elle est toujours prête à embarquer sur un bateau, dans un avion. Pour ses découvertes régionales, elle aime partir à vélo ou à pied. Jamais, elle ne se départit de ses fidèles compagnons : son appareil photo et sa plume. Elle écrit depuis 2003 des articles de voyage.

19 octobre 2012

Bonjour,

L’île de Tanna s’étend sur 40 km de long et environ 10 km de large dans sa partie nord et 20 km de large dans sa moitié sud. Un tout petit monde situé entre les latitudes 19°19S et 19°39S et les longitudes 169°13est et 169°30 est.

Un tout petit monde à l’aune de ses mensurations, mais une terre très vaste lorsqu’il faut la traverser en véhicule tout terrain. Les routes y sont abominables, et il faut un temps fou pour se rendre d’un point à l’autre. On n’y dépasse rarement le 20km/h et on roule plus souvent au pas dans des ornières profondes. Nous avons eu de la chance qu’il ne pleuvait pas, la pluie doit transformer Tanna en enfer. Mais ce rythme nous permet de nombreux arrêts. Les enfants aiment grimper dans les arbres et observer les alentours. Ils nous regardent poursuivre notre chemin à pied, et attendre la voiture qui nous rejoindra lorsque les travaux de la route le permettront.

Décidément, le cheval reste le meilleur moyen de se déplacer à Tanna!

Tanna est à notre sens la plus belle de toutes les îles du Vanuatu. Elle réunit tous les ingrédients! Il y fait plus souvent soleil que dans le nord de l’archipel, les montagnes dessinent des traits parfaits dans un ciel chargé des poussières du volcan. Les couchers de soleil y prennent une teinte dantesque et reflètent leurs couleurs de chaudrons sur les reliefs. Le rivage de la côte est, découpé de falaises, de baies où se lovent des plages de sable noir où semblent scintiller des millions de diamants sont autant d’atouts qui ont ensorcellé notre séjour.

A chaque balade nous ne perdons pas de vue le point culminant de Tanna, le mont Toukosmereu, haut de 1084 mètres, volcan éteint au bout pointu. Sur ses flancs, partout, des villages, des maisons de bambous, de palmes et des familles qui vivent en autarcie.

Profitez de la balade en clichés que je vous offre…
A plus, Nat et Dom

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

A lire également…

65000 km de Bonheur !

65000 km de Bonheur !

Depuis fin novembre, je n'ai plus eu la moindre seconde pour mettre à jour le blog... On a bougé, bougé, bougé, et...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This