FIJI : Yasawa, Nacula

Logo

Rédigé par Nathalie Cathala

Amoureuse des voyages, proches ou lointains, Nat ne tient pas en place. Nomade dans l'âme, elle est toujours prête à embarquer sur un bateau, dans un avion. Pour ses découvertes régionales, elle aime partir à vélo ou à pied. Jamais, elle ne se départit de ses fidèles compagnons : son appareil photo et sa plume. Elle écrit depuis 2003 des articles de voyage.

15 septembre 2012

Bonjour,

Le soleil a chassé tous les vilains nuages. La tempête qui a secoué les bateaux et quelques pensions exposées à l’ouest a cédé sa mauvaise humeur contre la belle atmosphère d’un anticyclone. Dès le matin nous partons à l’assaut d’une troisième dimension de Nacula. Hier nous avons gravi toutes les crêtes afin de voir loin, très loin. Aujourd’hui nous parcourons les plages et du ras de l’eau, nous captons les variations de nuances à mesure que le soleil atteint le zénith. Nous démarrons cette balade dans des teintes douces où l’océan se fond avec le ciel, où les îlots voisins ressemblent à des oasis de terre dans le désert liquide. Peu à peu, la terre fume de chaleur, l’eau s’illumine et reflète des trésors de turquoise sur fond lapis-lazuli. Le sable brûlant étincelle tel de l’or.

Chaque plage est séparée de sa voisine par de grosses roches noires que nous prenons plaisir à escalader. Une hauteur qui ravive d’autant les couleurs. Sortis de la pension qui nous accueille, il n’y a plus personne pour fouler le sable des autres plages. Une solitude libre, une quiétude entière. Nous trouvons abri à l’ombre de la frange de cocotiers et de résiniers qui bordent la plage.

Sur l’horizon se posent des îlots de rêve. Une balade simple, au niveau de la mer et tant de lumière et de couleurs engrangées dans notre boîte à images!

A plus, pour rallier Naviti, une île au centre des Yasawa
Nat et Dom

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

A lire également…

65000 km de Bonheur !

65000 km de Bonheur !

Depuis fin novembre, je n'ai plus eu la moindre seconde pour mettre à jour le blog... On a bougé, bougé, bougé, et...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This