VANUATU : tour de Efate

Logo

Rédigé par Nathalie Cathala

Amoureuse des voyages, proches ou lointains, Nat ne tient pas en place. Nomade dans l'âme, elle est toujours prête à embarquer sur un bateau, dans un avion. Pour ses découvertes régionales, elle aime partir à vélo ou à pied. Jamais, elle ne se départit de ses fidèles compagnons : son appareil photo et sa plume. Elle écrit depuis 2003 des articles de voyage.

9 août 2012

Bonjour,

J’ai été surprise en lisant l’histoire du Vanuatu de trouver des
origines polynésiennes à certaines grandes familles… Il existe donc
au sein de la Mélanésie, un véritable creuset polynésien!

L’île d’Efaté abrite trois langues vernaculaires ainsi que le français, l’anglais, et une prédominance du bichlamar, ciment linguistique du Vanuatu. Parmi les langues vernaculaires, l’une d’entre elles est remarquable par son origine. En effet, sur Ifira et dans le village de Mele la langue parlée est un dérivé des langues polynésiennes. Donc, une langue venue de l’est. Ceci prouve les flux de retour des premiers colons. Ils se déplaçaient en majorité de
l’ouest vers l’est, mais opéraient également des replis pour des raisons économiques, politiques ou alimentaires (lors de catastrophes naturelles)

Il y a 800 ans, des Polynésiens revinrent vers les îles du centre et du sud du Vanuatu. Ils importèrent non seulement leur langue, mais également des pratiques politiques visant à unifier un peuple continuellement soumis aux guerres intestines.

Nous verrons ces pratiques demain, dans un autre blog…
A plus,
Nat et Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

A lire également…

65000 km de Bonheur !

65000 km de Bonheur !

Depuis fin novembre, je n'ai plus eu la moindre seconde pour mettre à jour le blog... On a bougé, bougé, bougé, et...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This