NAVIGATION VERS VANUATU position et conditions

Le voyage de Nat et Dom
Logo

Rédigé par Nathalie Cathala

Amoureuse des voyages, proches ou lointains, Nat ne tient pas en place. Nomade dans l'âme, elle est toujours prête à embarquer sur un bateau, dans un avion. Pour ses découvertes régionales, elle aime partir à vélo ou à pied. Jamais, elle ne se départit de ses fidèles compagnons : son appareil photo et sa plume. Elle écrit depuis 2003 des articles de voyage.

5 juin 2012

16:38.09S 173:20.87E
position à 13 H 30 locale ( 1h30 UTC ou 3h30 en France)
Distance restant à parcourir : 294 milles nautiques
Distance parcourue depuis le départ : 634
Cap suivi : 240°
vitesse du bateau : 6.34 noeuds (634 milles en 100 heures, calcul facile!)
Allure : vent arrière sous génois

Conditions :
Mer 7 à 11 pieds (inférieur à 3.5 mètres)
Vent 15 noeuds est
Ciel dégagé

Bonjour chers amis du voyage,

Si on devait compter les points, comme dans un match de foot, entre les deux équipes qui mènent la danse sur l’océan, cela donnerait un score qui passerait en faveur du beau temps. Mais ce score, tant que le match n’est pas fini est en perpétuel droit de changer.

Ainsi le premier jour, les premières heures étaient parfaites, mais rapidement les conditions se sont musclées. Nous les avons gardées jusqu’à samedi soir. Ce qui donne 2 points à 0 pour le temps musclé. En revanche dimanche, les conditions étaient si belles que vous avez été témoins sur ce blog d’une envolée lyrique digne de la fête des mamans. Et basculement du score, avec un point pour le beau temps. Je pensais que lundi il rattraperait son adversaire. Mais lundi, la mer bien formée, l’alizé bien soutenu donnaient un résultat de 3 points dans son camp. Aujourd’hui mardi, le ciel bien dégagé, la houle qui s’allonge, mais pourtant bien encore formée et le vent faiblissant légèrement départage le jury.

Dom aurait aimé continuer à avancer à raison de 150 milles par jour. Et au diable le confort! Donc, il ne cèderait pas un point de plus au beau temps. Le Mouss’ quant à lui, ayant bien dormi, très bien dormi, voyant la vie en rose, et trouvant la mer moins hargneuse avec la jupe arrière de son étoile serait enclin à généreusement gratifier le beau temps d’un point de plus.

Ce qui donnerait sur 100 heures de navigation 3 points pour l’alizé musclé et 2 points pour l’alizé gentil. Mais dans les grandes lignes, pour le moment, si l’on excepte des notions bassement « moussaillonesques » de confort, la navigation se passe bien. Beaucoup mieux que la route Bora Wallis jalonnée de la zone de convergence.

En parlant d’elle, elle nous est annoncée sur Vanuatu à partir de samedi. Nous avons bon espoir de nous mettre à l’abri de ses caprices dès vendredi à l’arrivée sur Port Villa.

à plus chers amis
Nat et Dom

A lire également…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This