POLYNESIE : rétrospective deux ans d’escale, Huahine

Logo

Rédigé par Nathalie Cathala

Amoureuse des voyages, proches ou lointains, Nat ne tient pas en place. Nomade dans l'âme, elle est toujours prête à embarquer sur un bateau, dans un avion. Pour ses découvertes régionales, elle aime partir à vélo ou à pied. Jamais, elle ne se départit de ses fidèles compagnons : son appareil photo et sa plume. Elle écrit depuis 2003 des articles de voyage.

26 mars 2012

Bonjour,

Pour Huahine ce sera vite fait! Trois arrêts dans cette île que tout le monde nous recommande, et trois « loupés ». La première fois, un rendez-vous précipité par le chantier spécialisé dans l’alu pour changer l’axe de la dérive écourte notre escale. La deuxième fois, par coup de Mara’amu (sorte de mistral alizéen du Pacifique Sud) tous les bateaux dérapent devant Faré (la ville principale), et les autres mouillages ne sont vraiment pas fréquentables par ce type de temps (trop de fonds, ou pas assez, trop exposés, rafales infernales…) Nous avons fui une seconde fois. Puis sur le retour vers Moorea, nous nous disons « jamais deux cent trois »… et là, les incendiaires se déchaînent, toute la forêt du mouillage sud (le seul vraiment agréable par temps calme) brûle. Nous patientons 24 heures, nous disant que peut-être un grain, les pompiers passant par là par hasard, éteindraient cette fournaise qui fait de nous des « poulets boucanés ».

Rien…
Nous quittons Huahine dans un grand rideau de fumée, déçus, nous promettant que nous n’en resterons pas là…
Et cher lecteur ami des « nouveautés » et bien au moins là je peux vous dire que si, à la sortie du chantier actuel (qui ne saurait tarder), Huhine nous accueille enfin, et bien là… nous prendrons le temps, de la visiter et de partager, non plus une « rétrospective », mais notre aventure en temps réel!!!!

A plus, pour la suite du feuilleton (car je préfère sincèrement vous parler des îles et des escales, que du chantier… j’aurais l’impression de rentrer avec des devoirs à la pension qui nous accueille 😉
Nat et Dom
Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

A lire également…

65000 km de Bonheur !

65000 km de Bonheur !

Depuis fin novembre, je n'ai plus eu la moindre seconde pour mettre à jour le blog... On a bougé, bougé, bougé, et...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This