MOOREA : spectacle en pleine nature

Logo

Rédigé par Nathalie Cathala

Amoureuse des voyages, proches ou lointains, Nat ne tient pas en place. Nomade dans l'âme, elle est toujours prête à embarquer sur un bateau, dans un avion. Pour ses découvertes régionales, elle aime partir à vélo ou à pied. Jamais, elle ne se départit de ses fidèles compagnons : son appareil photo et sa plume. Elle écrit depuis 2003 des articles de voyage.

21 février 2012

Bonjour,

Après le marathon, les danseurs du Tiki Village ont offert un mini spectacle. C’est d’usage, ici en Polynésie, tout se fait en musique au son des pahus ou des ukulele. Le sourire, les danses, les costumes en feuilles et en paréos… les déhanchements font partie des moindres manifestations. Le tiki village, c’est une grande famille réunie sous la houlette d’Olivier, un Popa’a. Il a créé son village, il y a plus de 25 ans. Les Polynésiens y vivent de manière ancestrale. Ce n’est pas une pâle restitution touristique, certains de nos amis, dont Heirami que nous allons voir souvent, y vivent vraiment, dans leur hutte en pandanus, recouverte de palmes. Il règne au sein de la troupe une ambiance particulière de réelle famille, avec ses affinités et parfois ces petits heurts. Mais certains d’entre eux, comme Heirami y vivent depuis 25 ans.

Samedi, pour le marathon, ils se sont tous déplacés à la plage de Tema’e… Le spectacle finit toujours par une invitation des « touristes » à danser. C’est le moment préféré des Polynésiens, qui se moquent très gentiment des pauvres peaux pâles qui tentent de se déhancher du mieux qu’elles peuvent pour suivre le rythme. Comme souvent, car je suis toujours aux premières loges pour prendre des photos, samedi, j’ai été désignée pour suivre un des danseurs. Résultat, des clichés à se tordre de rire… mais que je ne diffuserai pas, pour la beauté de l’art et le respect de la tradition polynésienne à laquelle je fais offense bien malgré moi, mais qui a eu le mérite de faire rire tout le monde, même moi!

A plus, pour d’autres clins d’oeil des îles…
Nat et Dom
Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

A lire également…

65000 km de Bonheur !

65000 km de Bonheur !

Depuis fin novembre, je n'ai plus eu la moindre seconde pour mettre à jour le blog... On a bougé, bougé, bougé, et...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This