MOOREA : marina de Vaiare

Logo

Rédigé par Nathalie Cathala

Amoureuse des voyages, proches ou lointains, Nat ne tient pas en place. Nomade dans l'âme, elle est toujours prête à embarquer sur un bateau, dans un avion. Pour ses découvertes régionales, elle aime partir à vélo ou à pied. Jamais, elle ne se départit de ses fidèles compagnons : son appareil photo et sa plume. Elle écrit depuis 2003 des articles de voyage.

5 février 2012

Bonjour,

Voici l’environnement de la marina de Vaiare. C’est une toute petite marina, faite de trois pontons, simple et relativement bien protégée. Sauf des vents de Nord à Nord Ouest. Le fetch n’est pas très long, et le clapot ne peut se lever énormément, par contre, les rafales qui descendent de la montagne sont parfois puissantes. Une digue protège des houles éventuelles qui s’immisceraient dans le lagon par la passe. Pas loin, une petite surface commerciale, le « Toa » super marché du coin. Et surtout des vendeurs de fruits et de légumes. L’équipement de la marina est spartiate, mais suffisant : douches, sanitaires, l’eau au quai, ainsi que l’électricité. La capacité de la marina est restreinte : à peine une quarantaine de bateaux, et la plupart des places sont louées à l’année par des bateaux résidents.

jpgHmCRFI9hfjJe trouve la marina de Vaiare, plus plaisante, plus humaine que celle de Taina, sur Tahiti. Là-bas, beaucoup de bateaux font escale. L’endroit est pratique pour ceux qui travaillent sur place, tous les services sont à proximité, le grand centre commercial Carrefour permet de s’approvisionner en produits venus de France. Nous y avions été heureux l’an dernier, nous n’avions pas été en marina, mais au mouillage, profitant néanmoins des services offerts aux bateaux de passage. Cette année, nous aspirions à plus de tranquillité, une ambiance plus décontractée…

En ce moment, nous sommes sous la pluie. Et nous apprécions d’être au quai, nous disposons donc de l’énergie que le soleil et le vent ne nous fourniraient pas au mouillage. Nous sommes plus libres aussi de nos mouvements, et profiter de la moindre éclaircir pour nous dégourdir les jambes. L’ambiance est bonne à la marina, surtout grâce à la présence de nos amis, Luc, Nat et le petit Théo, au ponton voisin. Nous avons de la chance de les avoir rencontrés!

Voici quelques photos prises avant la période de pluie qui s’éternise un peu…
Le soleil devrait revenir lundi.
A plus pour d’autres clins d’oeil
Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

A lire également…

65000 km de Bonheur !

65000 km de Bonheur !

Depuis fin novembre, je n'ai plus eu la moindre seconde pour mettre à jour le blog... On a bougé, bougé, bougé, et...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This