Saison flamboyante

» Publié par le 31, Juil 2019 dans Album, Caraïbes, Martinique | 2 commentaires

Saison flamboyante

« Flamboyante floraison, étincelante joie aux couleurs de l’amour, portée en étendard de nos îles, alors même qu’elles craignent les affres du climat. Belle leçon, que de voir ainsi exploser tant de vie qui puisse être engloutie dans la trajectoire maladroite d’un cyclone aveugle. »

Nathalie Cathala

Bonjour,
Ma Plume se fait rare, mon objectif aussi. La vie des îles, langueur tropicale, m’ont poussés à la paresse de vous écrire.

Ces dernières semaines, notre Martinique parée de sa belle floraison de saison des pluies a fait renaître mon inspiration. Les flamboyants ont sorti leur plus belle livrée depuis mai. Les plus précoces, dès fin avril, ouvrent le feu qui se propage d’arbre en arbre sur toute l’île.

Les flamboyants illuminent les pays tropicaux de l’hémisphère nord, il faudra attendre noël pour que les « collègues » de l’hémisphère sud prennent le relais. Noël sous les flamboyants ! N’est pas un arbre de circonstance, tout décoré par Mère Nature?

Pointe de petite Poterie au marin

Origninaire de Madagascar, il s’est répandu dans toute la zone intertropicale entre le Cancer et le Capricorne, colonisant îles et continents aux climats du « tee-shirt toute l’année ».

Il en existe plusieurs variétés, du rouge au rose en passant par le jaune et englobant le fameux jacaranda mimosifolia bleu. Presque un arc-en-ciel végétal pour ceux qui ont la chance de les voir fleurir en même temps. La variété bleue nous l’avons vue en Afrique et dans les îles de l’Indien ou du Pacifique, tandis que les variétés rouges, jaunes et roses sont présentes partout, et abondent notamment en Martinique et toute la Caraïbe. Le Jacaranda peut atteindre 20 mètres, tandis que le Delonix regio (soit la variété rouge) ne dépasse pas 10 mètres.

Jacaranda majestueux dominant les routes d’Afrique du Sud (Novembre 2016)

En période sèche, l’arbre se déplume. Aux premières pluies les fleurs sortent de leur gangue et s’épanouissent sur un arbre effeuillé. Au fur et à mesure que les fleurs tombent, l’arbre s’enrichit d’un feuillage et forme d’énormes parasols aux heures les plus chaudes de l’année. Après la floraison, de grandes gousses brunes, pouvant mesurer 60 cm de long sur 5 cm de large, apparaissent, attendant plusieurs mois, perchées en haut des branches. Lorsque les pluies se raréfient c’est là que discrètement, la silhouette de l’arbre se dévoile dans une nudité aussi humble que sa floraison fut flamboyante.

Quel plus beau mariage ?

Des cycles qui se répètent chaque année et qui annoncent soit la saison sèche, et donc touristique, soit la saison des pluies et la crainte des cyclones.

Le flamboyant nous apprend l’art de la patience, car seuls les arbres âgés d’au moins dix ans fleurissent.

Le sentier du littoral de Sainte Luce se finit à l’ombre d’un immense flamboyant aux abords de la plage de Mabouya

Nous n’avons pas gardé le flamboyant qui ornait l’entrée de notre maison, si cet arbre illuminait la maison, il était susceptible d’apporter son lot d’affres tropicales : des racines capables d’abîmer la structure de la maison et des termites. Ces dernières affectionnent particulièrement les flamboyants et les avocatiers. Observez les troncs de ces arbres et vous y verrez à coup sûr des colonnes de ces insectes, si petits et discrets, mais trop nuisibles pour une habitation. Ainsi, le flamboyant devient dès le mois de mai, un magnifique but de promenade dont je partage l’émerveillement, dans le diaporama qui suit que vous pouvez agrandir selon vos envies.

A bientôt,

Texte et photos Nathalie Cathala.
Nous trouver sur le net;
Sur Face book :
Nat Dom
Le site :
etoiledelune.net
Tous droits réservés, pour toute utilisation nous contacter par le site :
Nous écrire


Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

La chaîne YouTube « Nat dom voyage » pour vous évader à tout moment autour du monde
468 ad

2 Commentaires

  1. Superbe ,un vrai plaisir à regarder.merci de votre gentillesse et de ma faire profiter de ces bons moments je vous embrasse .

Proposer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>