Chonchon, l’ami immortel des navigateurs

» Publié par le 12, Jan 2019 dans UN REGARD SUR LE MONDE | 10 commentaires

Chonchon, l’ami immortel des navigateurs

Bonjour, 

 

Nous ne pouvons oublier nos premiers instants avec Chonchon (prononcez TchonneTchonne!)

 

Nous jetons l’ancre au coeur d’un archipel hors du temps! Los Testigos. Les courbes vaporeuses des îlots, les plages isolées baignées dans une eau émeraude translucide, le sable blanc doux comme de la farine dégoulinant de dunes généreuses nous invitent d’un coup d’oeil à la sérénité.

 

À peine arrivés, Lune, notre chienne, fait respecter sa loi à bord, elle aboie férocement. Visiblement, elle ne fait aucun effet sur son interlocuteur, car nous entendons une voix décontractée lui répondre : « Qué passa lé chienne? ».

 

Mouillage paradisiaque des Testigos

 

Goguenard, Dom passe la tête dans le cockpit et se trouve nez à nez avec un énorme barracuda tendu à bout de bras par un homme d’âge indéfinissable, buriné, aux dents gâtées que cache l’ombre d’un sombrero d’où s’échappent des cheveux blancs hirsutes. Il se dégage de lui une décontraction moqueuse et une classe folle. Il s’exprime dans un « frangnol » unique : un condensé d’espagnol latino et d’expressions françaises argotiques voire grivoises. Il dit des mots comme « bourré », ce « type », « balaise », « beauf », « bredouille », « pastaga » … un dictionnaire fleuri que nous n’attendions pas au Venezuela.

 

Dom accepte le poisson, et lui demande s’il a besoin de quelque chose. Chonchon d’un large sourire nous lance :
« Tout doux, tout doux… ».
Chonchon est un philanthrope, il offre de bon coeur ce qu’il a. D’un tour d’horizon, il nous montre sa « maison ». Nous distinguons un bric-à-brac de toiles, de tôles et de piquets. Comment a-t-elle tenu pendant le passage du dernier cyclone? D’un revers de la main, il élude la question, et nous invite dans son « domaine ». Il organise une partie de pétanque dans l’après-midi. Les Français ont laissé plus que quelques mots d’argot dans l’archipel ! Au détour d’une phrase, nous comprenons qu’il a besoin de piles, et de « gazoline » : ce liquide rouge qui sort de tonneaux en bois après fermentation. Il ne boit plus de « pastaga », c’est mauvais pour les articulations.

 

La maison de Chonchon, depuis qu’il s’est séparé de Nelly, il lui a laissé la maison en « dur », pour vivre là… sur la plage

 

Voilà comment a commencé notre amitié avec Chonchon!

 

Avec lui, nous passons des soirées au rythme latinos autour d’un feu de bois, nous échangeons de formidables éclats de rire. Ses fils et lui chantent et jouent de la guitare, tandis que Nelly, son ex-femme inséparable rit aux éclats de leurs pitreries et de l’incrédulité des nouveaux venus. Des nuits entières, nous guettons la lente remontée des tortues en phase de ponte sur les plages. Chonchon, quant à lui, surveille ce formidable vivier de protéines et récolte un nombre raisonnable d’oeufs. Parfois, nous entendons un grand « bang » dans les collines. Immanquablement, Chonchon revient avec une chèvre sur l’épaule et nous invite au méchoui. Ces soirs-là, l’oeil pétillant il nous conte ce que son imagination a tout le loisir d’inventer dans cet archipel loin des préoccupations du Monde. Il reste mon premier « professeur d’espagnol ». Par la suite, ces rudiments m’ont permis de me frayer un chemin dans toute l’Amérique latine, même si mon vocabulaire surprenait mes interlocuteurs.

 

Chaque année, lors de la grande transhumance des bateaux désireux d’éviter les cyclones de la Caraïbe, la plage de Chonchon se transforme en point d’entrée du Venezuela. Chaque année avant de descendre vers le sud de la Caraïbe, les bruits les plus fantasques courent de bateau en bateau :
« Vous ne connaissez pas la dernière? … Chonchon est mort! »

 

La première année, attristés, nous revenons avec notre lot de piles, de lampes torche et de vin rouge espérant que… Et, nous retrouvons Chonchon en pleine forme, heureux de démarrer une nouvelle saison! Chonchon fut déclaré si souvent « mort », qu’il a acquis un statut d’Immortel !

 

D’année en année, les navigateurs ramènent tout ce qui manque sur l’archipel, c’est à dire à peu près tout et parmi les articles les plus demandés : piles, pièces de rechange pour les moteurs des pêcheurs, lampes de poche, cartouches pour les fusils, rhum, vins…

 

Chonchon marque les esprits des voyageurs depuis les années 1970, il reste le phare dressé contre la violence qui anéantit l’ambiance de ce pays.

 

Chaque année nous retrouvions Chonchon qui avait toujours tant de choses à nous raconter

 

Il est l’ami de tous les étrangers de passage. Son paradis fut longtemps épargné des actes de piraterie. Mais assoiffés de butins, les pirates ont fini par transgresser les frontières de l’hospitalité, ils ont profané ce sanctuaire de la confiance, ce temple de l’insouciance. Malgré le sang versé parmi les navigateurs, les pirates ne sont pas parvenus à ruiner la plus grande des richesses : l’humanité qui règne en maître aux Testigos. L’amitié est plus forte que la peur. Et le noyau dur des fidèles amis des Testigos passe tous ls étés auprès des familles de l’archipel, bravant ainsi l’abjecte pour perpétuer cette douce complicité.

 

Chaque navigateur porte en lui, des bribes de contes fascinants forgés par Chonchon, l’éclat de son oeil coquin, une essence de simplicité, une générosité modeste, une douceur de vivre qui frise la légende! Chaque navigateur a tendance à s’approprier cette amitié, car nous avons tous vécu auprès de Chonchon une expérience unique. Son art à défier les règles, sa désinvolture lui valent des lettres de noblesse auprès de la Guardia qui respecte en lui, le patriarche hospitalier qui octroie des « droits de séjour » à des navigateurs qui n’ont pas encore, ou qui n’effectueront jamais leurs formalités de douanes.

 

Le poste de douane le plus proche est à Margarita, soit une journée de mer, et … là-bas c’est un autre monde !

 

Le Monde de Chonchon 

 

Des plages faites de bric et de broc, un univers de pêcheurs, de personnes entières, ou simplicité rime avec sincérité

 

Au bout d’un chemin de sable, au bord de « sa baie » Chonchon règne dans son domaine

 

Le Paradis de Chonchon !

 

Avec nos yeux d’Occidentaux, nous réparerions cette maison, pour en faire notre antre, Chonchon préfère son abri sur la plage 

 

L’accueil de Chonchon : grand sourire et chemise ouverte ! (Avec notre amie Françoise du bateau Gentiane)

 

La plage où viennent pondre les tortues 

 

Au vent de l’île … le symbole du paradis préservé

 

Le regard de Chonchon 

 

Nelly, l’inséparable ex-femme de Chonchon. Ils vivent chacun dans leur maison, mais ils aiment à se retrouver et à s’amuser ensemble. Une femme d’une gentillesse touchante. Comme dans tout l’archipel, elle est d’une hospitalité inoubliable (Photo de Denis et Eliane du bateau Byzance)

 

Le regard sur le Monde de Chonchon est un condensé d’humour, de moquerie, d’humanité, d’amour et de désinvolture (Photo de Denis et Eliane du bateau Byzance)

 

A bientôt pour  le deuxième épisode de « Un Regard sur le Monde » 

 

Nat & Dom
Texte et photos Nathalie Cathala.
Auteurs des vidéos : Dominique et Nathalie Cathala

Nous trouver sur le net 
Notre chaîne YouTube : Nat Dom Voyage
Sur Face book : Nat Dom
Le site : etoiledelune.net
Tous droits réservés, pour toute utilisation nous contacter par le site : Nous écrire

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube 

Cliquez sur la photo ci-dessous

Si vous êtes déjà abonné(e)s n’hésitez pas à cliquer sur la cloche à côté de « abonné » afin d’être averti(e)s des nouveautés

La chaîne YouTube « Nat dom voyage » pour vous évader à tout moment autour du monde 

 

468 ad

10 Commentaires

  1. J aime ces belles rencontres touchantes , pleine de belles choses , de bons moments , d histoires , que du bonheur ..ça fait de voir que ça existe encore ..Merci Dom et Nath ..bisous

  2. Un recueil de bonheur rythmé au coeur des iles Vénézueliennes . Merci pour cet envol magique qui nous entraîne à la decouverte d’experiences et de personnes éxceptionnelles .

    • Merci de ta visite Martial, et à la prochaine, pour la suite

  3. Ton récit est fort et touchant ! Quelle belle rencontre pour vous tous marins ! Les photos, vos sourires sont merveilleux !

  4. Merci de ce beau partage et de nous avoir présenté Chonchon! Il nous semble le connaître à présent … un personnage atypique et attachant…
    Jolie rencontre!

  5. Merci pour ce singulier portrait. Vivre en harmonie avec la nature, le rêve de tous mais peu le réalisent de nos jours. Chonchon est le vrai symbole de la liberté et de la joie de vivre. Il ignore toutes les maladies de notre époque, comme l’angoisse, le stress et autres

Proposer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>