Dans les dunes de l’Espoir, le Paradis n’est pas loin …

» Publié par le 3, Sep 2018 dans Afrique, Afrique du Sud, Album, Vidéo, Voyage | 6 commentaires

Dans les dunes de l’Espoir, le Paradis n’est pas loin …

 Dans cet article : Nous partons à la découverte de la réserve naturelle De Hoop, 36 000 hectares en bord d’océan, des dunes d’une pureté qui nous fait croire au Paradis. 

 

Bonjour, 

Nous n’avions pas choisi cette escale d’emblée, elle nous a été conseillée par une « spécialiste de l’Afrique du Sud ». Je vous avoue qu’arrivés sur place, après la magie du Phare des Aiguilles, j’étais un tantinet déçue. Les chambres d’hôtes sont aménagées dans d’anciennes écuries.  Nous logeons dans une sorte d’Hacienda, je ne peux la définir autrement. J’aurais vu de telles constructions partout, au Mexique, mais pas en Afrique du Sud. Mais les a priori, les attentes, et clichés sont là pour être bousculés. Surtout que la faune environnement n’a rien de « mexicain » … Ce logement se situe à moins d’une dizaine de kilomètres de la mer, au bord d’un « vlei » comme ils disent. C’est un mot de langue afrikaans désignant un petit lac intermittent ou saisonnier, qui évolue en fonction de l’apport en eau. Si nous avons vu beaucoup de Vlei asséchés en Namibie, dont le célèbre Dead Vlei de Sossvlei, celui-ci présente une belle étendue d’eau qui attire nombre de variétés d’oiseaux et de mammifères.

 

De Hoop Nature Reserve South Africa

Parmi les espèces rencontrées : Les bulbuls, les martins-pêcheurs, des huîtriers noirs à bec rouge, des hérons, des ibis, et même un couple de hiboux grands ducs. Pour les mammifères, nous vivons littéralement avec des zèbres  des montagnes du Cap, des autruches, des bonteboks, babouins. La liste complète de la faune protégée de cette réserve naturelle est longue et c’est tant mieux. 

 

Babouins aux portes de la chambre 

 

Les journées passent vite à observer les diverses espèces qui rôdent autour de ce que je nomme l’Hacienda. 

 

Huîtrier noir

 

Nous nous échappons de ce milieu champêtre à la sud africaine,  et nous nous dirigeons droit vers la mer ! Du moins aussi « droit » que la route nous le permet. 

 

jeu de mot sud Af … « Give us a brake » … Un coup de frein. Mais aussi, « give us a break » (donnez-nous une pause) … Fait à la fois référence à la sécurité routière, et à la sécurité des animaux

 

Au bout de la piste que la voiture de location avale à grand peine, que de splendeurs ! Un émerveillement sans pareil nous saisit ! Le ciel est limpide, l’océan dévoile un tapis de tous les bleus les plus précieux, et au loin, un banc énorme de dauphins fait briller ses ailerons au soleil du matin.  Quel accueil !  Ils passent d’un océan à l’autre, se dirigent en sautant de vague en vague vers l’Indien. Voyageurs sans frontières ! 

 

Des ailerons … et pas des requins !!! N’hésitez pas à agrandir la photo, pour tous les voir !

 

Nous sommes seuls sur le front de mer qui s’étire à perte de vue vers l’est, vers l’ouest, avec pour infini l’océan qui ne s’échoue en face que loin très loin sur les rives de l’Antarctique!  Vierge de toute présence humaine ce littoral est le royaume de la béatidude. Le blanc du sable est aveuglant, les dunes dessinent les plus belle courbes. Un sentier de roches friables se faufile entre les dunes et l’outre mer. 

 

Quel camaïeux de bleus !

 

Des plages désertes, des baies offrant des piscines naturelles aux eaux translucides se succèdent sans faillir tout le long de la randonnée. Nous marchons tout au long du jour, sans parvenir au bout de la randonnée. Ici aussi, on peut consacrer plusieurs jours à la découverte de la réserve naturelle. Un « trail » de 3 jours sillonne ce paradis. 

 

Cet endroit méritait largement ce coeur …

 

Partons à la découverte en images de cette journée inoubliable!

 
 

Nous logeons au bord de ce vlei qui abrite bon nombre d’espèces de mammifères, oiseaux, reptiles

 

Des écuries transformées en chambres d’hôtes

 

Une ceinture de murets, comme pour dire à la faune … « vous c’est dehors! » …

 

Non, mais qu’est ce que tu fais, là … C’est pas un exemple pour tes gamins !

 

T’occupe le zèbre ! J’apprends à mes gamins à prendre un bain ! Moi je sais économiser l’eau et … chasser les parasites !

 
 

Viens petit! Nous on est propres ! …

 

Il n’y connaît rien ce truc en plumes ! Ha, là c’est bon !

 

Viens mon petit, ne regarde pas… C’est pas un bon exemple ! Tu es propre, ne va pas prendre leurs puces !

 

Au bout de la piste, des dunes à perte de vue !

 

J’adore me poser en haut d’une dune et … suivre ses courbes vierges

 

Vivre dans le sable !

 

Terrain improbable ! et pourtant …

 

Joli pourpier qui attire les abeilles

 

Des formations rocheuses qui attisent l’imagination 

 

Des piscines naturelles 

 

Des Plages désertes 

 

Du bleu… tous les bleus !

 

Des fonds translucides 

 

Encore une plage déserte 

 

Deux plages désertes d’un coup ! et une piscine jacuzzi 

 

Encore du bleu 

 

Encore une piscine 

 

Je vous dis « désert » !!! Mensonge ! Nous ne sommes pas seuls …

 

Et moi, je ne compte pas ?

 

Un beau bassin, … une baignoire presque et quelle paix !

 

Finalement, il y a un monde fou sur ce chantier !

 

En vous préparant ce blog, je réalise combien j’ai dû manquer de bleu et d’eau… de l’eau bleue translucide…  dans ce voyage !  Je m’en fais une over-dose ! Je me requinque ! 

 

Sorti du Jurassic ?

 

Un petit coup de lorgnette, sur … du bleu ?

 

Heu, il a comme un regard en coin, non?

 

Ma piscine préférée .. sur le chemin du retour

ça paraît répétitif, comme ça, mais je vous assure que sur place, on ne s’en lassait pas !

 

Sur le temps de midi, on se prend pour l’homme des cavernes, avec vue sur mer, pour le pic-nique

 

Trop chou !

 

Il en reste des kilomètres de littoral vierge!

 

Un dernier regard plonge dans l’océan, ses belles nuances et …

 

Retour vers un promontoire qui domine l' »hacienda »… le lac naturel, tout au fond les dunes où nous avons randonné toute la journée. Tout l’espace est protégé de la voracité immobilière, que c’est bon !

 

Il est grand temps de reprendre la piste… bye bye belles dunes !

Le voyage en vidéo 

Retrouvez notre voyage en Afrique du Sud, sur notre chaîne YouTube

 

 

A très bientôt pour la suite du voyage, et notre étape au Petit Karoo 

Escale précédente : La magie australe du Phare des Aiguilles 

 

Nat & Dom
Texte et photos Nathalie Cathala.
Auteurs des vidéos : Dominique et Nathalie Cathala

Nous trouver sur le net 

Sur Face book : facebook
le site : etoiledelune.net
Tous droits réservés, pour toute utilisation nous contacter par le site : Nous écrire

6 Commentaires

  1. Le Paradis sur terre .., ça vaut de l or …et ces plages vierges , personne ou presque ..Que c est beau …j aimerai rester des jours là bas ..face a ce bleu ….Merci encore Nath pour ces beaux voyages …trop bien ..

    • Merci Colette, on a eu de la chance avec la Météo, parfois l’océan se déchaîne et doit transformer ce paysage, qui doit être à la fois magnifique et effrayant

  2. Une nouvelle vidéo splendide Nat Dom ❤ j’adore revoir vos photos enchaînées et lire ton blog Nathalie Quelle joie de vous suivre Gros bisous à vous partager

  3. Ton récit est magnifique de blanc vêtu et tous ces magnifiques bleu ! On ne peut se lasser de tels paysages ! Les animaux y sont heureux et ce joli coeur en final … Bravos et MERCI à tout 2….. <3 <3

Trackbacks/Pingbacks

  1. Petit Karoo, terre de contrastes ! | Carnet de voyage - […] A très bientôt pour la suite du voyage, et notre étape à Wilderness  Escale précédente De Hoop […]

Proposer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>