En route pour le Cap Mythique !

» Publié par sur 20, Août 2018 dans Afrique, Afrique du Sud, Album, Vidéo, Voyage | 4 commentaires

En route pour le Cap Mythique !

Dans ce Blog :  les babouins nous ouvrent la voie vers le sud de la Péninsule, et ce Cap qui fait rêver (?) ou frémir (?) les marins. Nous suivons les traces des grands découvreurs. Puis partons en balade dans le parc national, par des chemins de traverses !

 

Bonjour,

 

Ce matin, nous nous levons tôt pour nous retrouver « avant le flot » touristique au Cap. Sur la route une famille de babouins nous escorte ! Au détour de virages nous trouvons ces panoramas sublimes que nous réservent les paysages de la région depuis notre arrivée. Nous nous émerveillons de ces successions de saillies minérales qui éperonnent l’océan.

 

Smitswinkel Bay, un petit coin tranquille sur la route du Cap

 

Nous arrivons les premiers au point le plus sud de la Péninsule. Ce rendez-vous revêtait à nos yeux la plus haute importance! Il s’agissait de ne pas se louper… 

 

Remarquez cet écriteau, il est mentionné que nous sommes sur le point de découvrir … Cape Point !

 

Mais où donc se trouve le Cap de Bonne Espérance ? Nous avions tant lu à son sujet, et arrivés au point stratégique de nos aspirations, il manque comme quelque chose ?
Une note d’Espoir? 

 

En réalité, le cap de Bonne-Espérance n’est pas le point le plus sud de l’Afrique ni l’endroit mythique qui voit se marier deux océans l’Atlantique et l’Indien. Nous aurons l’occasion plus tard dans ce voyage de nous retrouver aux confins de l’Afrique, à 150 km plus à l’est sud est de la péninsule, au Cap des Aiguilles.  La Péninsule qui « finit » l’Afrique en son point Sud Ouest se finit par deux caps : Cape Point et Bonne Espérance. Ce qui, sur place, nous surprend c’est  la mesure des proportions ! N’y allons pas par quatre chemins, ce qui est beau, majestueux et qui mériterait tous les superlatifs c’est Cape Point! Le Cap de Bonne Espérance quant à lui n’a pas relevé le défi des proportions. Il est mignon, tout au bout de sa  « Dias Beach » à un kilomètre et demi de Cape Point. Mignon comme un tout petit nez au milieu d’un énorme visage. Perdu dans l’ombre de son Grand Frère! J’ai du mal à imaginer que ce promontoire lilliputien ait fait verser tant d’ancre depuis le quinzième siècle ! 

 

Au premier plan Cape Point… tout au fond de la photo à gauche, le Cap de Bonne Espérance

 

En réalité Bonne Espérance n’est pas le premier nom qui jaillit lors de sa découverte par Bartholomeu Dias en 1488.

 

Petite diversion :
Dias ? Ce n’est pas la première fois que nous trouvons ce nom sur notre route! En Namibie il donna son nom à une pointe du côté de Lüderitz, et aujourd’hui nous le retrouvons (son nom) allongé sur une magnifique plage aux courbes parfaites sur laquelle Bonne Espérance veille. 

 

Dias doit sa notoriété à la pugnacité portugaise à vouloir trouver le passage vers la route des Indes.  Dès la première décennie du XVe siècle, les Portugais cherchent le moyen de rejoindre l’Asie par la mer. Ils sondent les côtes d’Afrique à coup d’expéditions orchestrées par les couronnes lusitaniennes.  Après avoir exercé la charge d’intendant des magasins royaux, Dias se voit confier par  Jean II  le commandement de deux caravelles et d’une nef de ravitaillement.  

 

La flotte quitta Lisbonne en août 1487 et atteignit le Congo en quatre mois. Puis, elle se heurta aux vents contraires de l’hémisphère sud. En décembre, elle atteignit la côte actuelle de la Namibie.  Poursuivant ses navigations vers le Sud, les caravelles (qui ont laissé la nef trop lourde plus au Nord) subissent une tempête effroyable.  Pendant treize jours, les deux caravelles dérivent vers le sud. Une fois la tempête apaisée, Bartolomeu Dias tente pendant plusieurs jours de retrouver la côte en navigant vers l’est. S’il s’était obstiné dans ce sens, aurait-il traversé l’Indien jusqu’au Cap Leeuwin et découvert l’Australie? Certes pas ! Il eut l’intelligence de mettre le cap au Nord et c’est ainsi qu’il fait escale le 3 février 1488 en un lieu qu’il appelle Aguada de Saõ Bras (baie de Saint Blaise, d’après le saint du jour), c’est aujourd’hui Mossel Bay

 

En bleu la route empruntée par Dias, en rouge la navigation de Vasco de Gamma dix ans plus tard jusqu’aux Indes

Dias poursuit la remontée vers le nord en suivant la côte de l’océan Indien. Mais arrivé à l’embouchure de l’actuelle Fish River, l’équipage se rebiffe, et Bartolomeu Dias doit rebrousser chemin.

 

De retour au pays en 1488, Bartolomeu Dias est néanmoins accueilli en triomphe. Histoire, ou légende ? Sur les quais du Tage, parmi les badauds qui l’acclament, un observateur alors inconnu :  Christophe Colomb. Quoi qu’il en soit, la découverte de la pointe d’Afrique par Dias réduit à néant les espoirs de Colomb de trouver un mécène portugais. Il le trouvera en Espagne, pour découvrir … un autre Monde ! 

 

Dias revient à la Cour et baptise la pointe sud ouest de l’Afrique :  Cap des Tempêtes la pointe du continent africain qu’il a doublée sans même la voir la première fois. Mais le roi Jean II, trop content de l’exploit, le rebaptise « Cabo de Boa Esperança » car il a l’espoir de pouvoir bientôt atteindre les Indes. Ce sera chose faite dix ans plus tard avec Vasco de Gama.

 

Dias reviendra au Cap qui aurait pu garder pour lui le nom de Tempêtes. Car en 1500 à l’âge de 50 ans, il subit à nouveau une terrible tempête qui décima son bateau, il périt au large. 

 

Cette découverte est fondamentale. Les cartographes peuvent dès lors dessiner les contours d’un continent du Nord au Sud (même si les détails n’en sont pas encore connus). De plus, les océans ne sont plus cantonnés entre des terres infinies, mais reliés entre eux. Ce qui ouvre des voies autour du Monde. 

 

Là haut, le Graal !

 

Retour à Cape Point. Les funiculaires ne sont pas encore en action ! Décidément nous y sommes très tôt! Seuls nous gravissons les marches qui nous séparent du phare.  Là-haut, nous savourons des panoramas somptueux. Nuls regrets de n’avoir pas commencé par le Cap de Bonne Espérance. C’était le conseil de notre logeur : « Allez en premier à Bonne Espérance, de là vous aurez de belles vues sur le Cap et pas encore trop de monde! » Nous aurions suivi son conseil, nous n’aurions pas eu cet immense privilège d’être seuls au phare. Déjà Bonne Espérance attire les badauds, ils viendront plus tard, pour prendre le funiculaire. 

 

Nous gardons un oeil sur celui qui effraya tant de navigateurs et découvreurs

 

Nous nous baladons trois heures durant sur les chemins qui jalonnent ce promontoire. Nous nous remplissons les yeux de ces pics rocheux qui s’effondrent dans un océan magnifique qui décline toutes les nuances de l’émeraude au lapis lazuli.  Je scrute l’horizon, et si les Portugais visaient les Indes, je crois deviner dans les nuages du large un continent lointain, oublié de tous, l’Antarctique !  Je rêve, je me laisse déborder par l’imagination et l’émotion d’être là ! 

 

Sensation de majesté ! Au centre Cape Point, à gauche Bonne Espérance, à droite False Bay comprise entre Cape Point et le Cap Hangklip qui ferme cette baie immense à l’est. (cliquez pour agrandir)

La faune se montre généreuse. Ici, un passereau,  sur les falaises les cormorans nichent, un rapace fend le ciel bleu, une aigrette blanche, une tortue, des antilopes, des autruches, un éland du Cap ! 

 

Période de nidification pour les cormorans du Cap. Ils bâtissent leur nid sur les corniches des falaises. 

 

Plus tard nous redescendrons vers Bonne Espérance les cars sont alignés sur le parking… nous rebroussons chemin en voyant la file indienne de touriste gravir les quelques marches qui les mènent au panneau indiquant latitudes et longitudes du Cap. Nous partons vers les plages désertes de la péninsule. 

 

Sérénité, loin de la foule ! Buffle’s Bay

 

En fin de journée, nous passons par la plage de Scarborough prisée des surfeurs. 

 

Toute la péninsule est sertie de magnifiques plages

 

Place au voyage en images 

 

La plage de Nordhoek, aussi belle au petit matin que la veille au coucher du soleil !

 

Une escorte dont il faut se méfier ! Les babouins sont vindicatifs, hargneux ! … Même si le petit est craquant !

 

En famille … on passe notre chemin !

 

Vus comme ça on a du mal à imaginer qu’ils sont dangereux !

 

Non nous n’emprunterons pas ce chemin là !

 

Vue sur l’autre rive de False Bay avec le Cap Hangklip

 

Tout est dit !

 

Dom… nous ne sommes qu’à 9200 km de ton lieu de naissance ! Nous nous rapprochons !

 

Il n’est pas extraordinaire, mais il chante, et se laisse tellement bien approché, qu’il a droit à sa petite notoriété !

 

Deux phares sont en action sur Cape Point, l’un au sommet, l’autre à l’extrême sud de la falaise. Le chemin pour s’y rendre y était interdit à notre passage.

 

Vertigineux ! C’est là qu’une colonie de fous a décidé de nicher !

 

Fou en vol

 

L’ange Gabriel descend sur la Colonie

 

Cette construction me fait penser à une pyramide incas, … Du moins au mythe d’Icar ou au nid d’Aigle. A force de voir les fous partout, on se prendrait pour des oiseaux …

 

Le mur des lamentation, version Fou du Cap

 

Sur les chemins, l’impression de voler

 

Je ne m’en lasse pas ! Et pour nous, ce sera le Cap du grand beau temps

 

Faucon dans le grand bleu

 

Des éperons rocheux résistent aux océans déchaînés

 

Habitants du Cap

 

Plage de Olifantbos… Une autruche au bord de la mer !

 

Pourquoi les antilopes n’auraient-elles pas droit à leur plage ? (Damalisque à front blanc ou Blesbok)

 

Un en-cas apprécié avec ferveur !

 

Ibis sacré

 

Un sol psychédélique nous ouvre la voie vers le Cap !

 

En reprenant la route ce panneau… Une bonne bouille la tortue !

 

Et sous le panneau … impossible de vérifié si elle arbore le même sourire, elle file …

 

Un peu plus loin sur la route … Je ne sors pas la voiture, j’ai bien plus peur de Dark Vador que d’un éléphant !

 

Les vigies du ciel m’annoncent que tout est clair

 

Les fleurs de cet arbre me fascinent …

 

Fleurs de protea jaunes de la péninsule du Cap

 

plage de Scarborough

 

Oups… ils ne font jamais de noeuds ?

 

Voler et naviguer en même temps !

 

Ils semblent se prendre un de ces pieds !

 

plage de Scarborough

 

Les sourires d’Afrique !!!!!

 

Nous suivrons le conseil avisé que nous délivre ce petit panneau lumineux du péage

 

Le voyage en vidéo 

Retrouvez notre voyage en Afrique du Sud, sur notre chaîne YouTube

 

 

A très bientôt pour la suite du voyage, et notre étape à La Table
Escale précédente : Découverte de Hout Bay, Chapman’s Roak, Silver Walks 

 

Pour revivre la Namibie en grand c’est ici

 

Nat & Dom
Texte et photos Nathalie Cathala.
Auteurs des vidéos : Dominique et Nathalie Cathala

Nous trouver sur le net 

Sur Face book : facebook
le site : etoiledelune.net
Tous droits réservés, pour toute utilisation nous contacter par le site : Nous écrire   

Sources bibliographiques et historiques puisées dans les sites suivants 
https://www.lemonde.fr/voyage/article/2005/06/07/bonne-esperance-cap-des-tempetes_657592_3546.html
http://www.spindrift-racing.com/2015/jules-verne/drupal/fr/log-book/jour-14-magazine-fr
http://www.linternaute.com/mer-voile/actualites/12-05/bartolomeu-dias.shtml
https://www.herodote.net/3_fevrier_1488-evenement-14880203.php
https://portugalredecouvertes.blogspot.com/2013/08/
Wikipedia
L’encyclopédie Larousse

4 Commentaires

  1. Que de merveilleux souvenirs vous nous évoquez dans vos superbes photos! Tous rejaillissent à la lecture de ces fabuleuses pages sur l’Afrique du sud, où nous avions fait en janvier/février 2014 un voyage formidable entre le Cap et Prétoria/Joburg avec une excursion de trois jours dans le Kruger Park.
    Merci merci merci pour votre reportage. Quel exceptionnel voyage! Hâte de vous lire à nouveau!

    • Ho oui …L’Afrique est un continent qui marque ! Bonne lecture pour la suite

  2. C est bien comme je l imaginais ..deja étudiée ça …comme je suis intéressée par ce beau voyage que j espère faire un jour mais merci par ce beau récit ..ca me fait rêver tous ces voyages Namibie …Afrique du Sud et bien d autres ..merci ..encore …

    • Oui Colette, bientôt un autre voyage pour toi, et du plaisir de découverte en perspective !

Rétroliens/Pings

  1. Une Table pour Montagne ! (Cape Town) | Carnet de voyage - […] Escale précédente : Découverte de Le Cap de Bonne Espérance, Cape Point et de belles balades […]
  2. De la Namibie vers le Cap ! | Carnet de voyage - […] A très bientôt pour la suite du voyage, et notre étape à Cape Point, Cap de Bonne Espérance  […]
  3. La magie australe ! | Carnet de voyage - […] Cette fois ça y est !  Nous nous rendons à l’extrême sud de l’Afrique, ce point qui départage les…

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>