Ecoutez la savane… Elle vous parle (Kgalagadi TP)

» Publié par sur 3, Déc 2017 dans Afrique, Afrique du Sud, Vidéos, Voyage | 3 commentaires

Ecoutez la savane… Elle vous parle (Kgalagadi TP)

Résumé  : Voici l’histoire extraordinaire d’une journée dans la Savane. Tous vous accueillent, du plus petit qui se fait croquer au lever du jour, au plus gros qui se dore la fourrure au soleil! Envie de pénétrer l’intimité d’une famille de suricates?  De renardeaux? De déjouer le regard perçant d’un rapace? De suivre un chacal qui louche? Pas à pas, ce conte vous fait vivre une odyssée en Terre Sauvage. 

 

Bonjour, 

Ce matin-là, le soleil n’était pas encore levé, la lune pavanait dans un drapé mauve. Puis soudain, surgirent les premiers rayons, ils dévoilèrent les drames de fin de nuit et auguraient des stratagèmes à venir. 

 

Au petit jour, la pleine lune, magique éclaire notre campement. Les chacals ont piaulé toute la nuit… 

 

 Sur le nid de républicains sociaux, un de ses habitants se fait dévorer par un rapace.

 

Ce jeune autour chanteur se régale…

 

Sous l’oeil fier de son père!

« C’est bien mon fils, tu as attrapé ta première proie, la savane n’a plus de secrets pour toi… tu pourras voler de tes propres ailes! »

 

Un renardeau a fouillé la savane toute la nuit. En quête de petites proies… Il se repose dans les premiers rayons du jour.

 

La lune surveille son sommeil.  Est-ce bien prudent de s’endormir là?

 

Un chacal est à la recherche de ce qu’il pourrait se mettre sous la dent?

 

« Zut, Le garde mangé est vide! »

 

Un couple de chacals se concerte. Même si le petit renard n’est pas à leur menu, il est imprudent en effet, de s’endormir seul dans la savane. Il y aura toujours un léopard, des lions, guépards, lycaons, voir des pythons ou mêmes des rapaces pour se délecter d’un renard exténué, ou d’un chacal isolé.

Le canis mesomelas est très bavard. Il communique en permanence avec son clan. Il fait des vocalises, piaulant, jappant, aboyant des heures entières. Il est aussi appelé chacal à chabraque, ou chacal à dos noir, noms qui désignent la bande de pelage noir qui recouvre son dos, de la tête jusqu’au bout de sa queue. La chasse de la nuit n’a pas été fructueuse. Pourtant ils sont réputés être les meilleurs chasseurs parmi les différents types de chacals. Ils recherchent tout ce qui pourrait les nourrir… Ho, ils ne sont pas regardant! Ils leur suffirait d’un plat d’insectes bien moelleux, ou croquants, de rongeurs, de lézards, de fruits, de charognes…

 

Le solitaire contourne le couple. Il louche sur un petit imprudent.

 

« Et un, et deux, et trois… et quatre! » Trop bon cette gym du matin !

 

« Tu es fou!!! Remonte à l’abri!!! »

 

« Je confirme!… Tous aux abris! ça craint » s’écrie le Bulbul brunoir

 

« C’est quoi le problème? » Demande le Choucador à épaulettes rouges (Lamprotornis nitens) tout étonné de voir la petite souris en si bonne forme de bon matin.

 

« Ben t’as qu’à voir… » lance le petit oiseau gris planqué dans son garde-manger

 

« Miam! Une petite souris musclée au p’ti dèj, c’est ça la belle vie: »

 

« Oui … ho… L’élégance, ça se travaillera plus tard! »

 

« En effet » ironise le jeune autour chanteur!

 

« Quelle dégaine! » renchérit l’aigle ravisseur

 

« Heu là-haut… vous êtes toujours au top, sans doute? » s’indigne le héron bleu.

 

« Trêve de plaisanterie! Je vois là, un petit noiraud à découvert! Je me grignoterais bien ça pour le petit déjeuner! »

 

« Oh! Il suffit! » s’interpose le Drongo brillant. Vous vous prenez pour des caïds, vous semez le trouble dans la savane? Et bien moi, messieurs les rapaces, je voyage à découvert. Je scrute la savane de mon oeil affuté. Je n’ai peur de personne. Ces gros balourds de rapaces n’ont qu’à bien se tenir! Du haut de mes 25 centimètres, je me sens capable de les défier! Gare à celui qui s’en prend à ma famille ! Outre mon courage, j’ai plus d’un tour dans mon sac! Ne le dites à personne! Mais je sais imiter le cri des autres animaux. À quoi ça me sert? Pardi! À me nourrir! J’adore les insectes, mais si la nature m’a pourvu d’une belle intelligence, je ne sais pas creuser de trous pour chasser les insectes. Alors je scrute la savane, je laisse les suricates creuser, puis j’imite leur cri d’alerte. Ces grands anxieux se débinent, et moi je leur vole leur repas!… Alors, c’est qui le plus malin? »

 

« Tu as entendu chéri? Il dit qu’il nous imite? »  _    « Ce petit prétentieux nous traite d’anxieux… pourquoi pas de dépressifs, de peureux? Quel toupet! »

 

« Arf, laisse-le parler! Tu prends tout trop à coeur! »

 

« Chéri, j’ai peur… mettons les enfants à l’abri! »

 

« Ne t’inquiète pas, je suis là, je veille! … »   __  « Papa… c’est maman qui a lancé l’alerte? »  __   « Non, mon chéri, c’est ce vilain Drongo qui veut nous faire abandonner nos positions! Mais je suis là pour te protéger! »

 

« Et hop… une petite approche toute en douceur! »

 

« C’était quoi ce bruit ? »

 

« C’est toi Drongo? … et tes blagues stupides, de falsificateur? »

 

« Restez groupés les enfants! Courez, courez, courez!!! »

 

« Stop! vérification! »

 

« Hè, hè!!! Il a loupé son atterrissage, le gros balourd! »

 

« Venez, on va retrouver maman! »

 

« Alors, qu’est ce que je t’avais dit? »   __  « Oui, ma chérie, regagnons le terrier! »

 

 

« Restez à l’abri les enfants! »  __   « Papa… nos oncles là-bas, faut les prévenir! »

 

« T’as raison petit bonhomme, ça craint, ce quartier! »

 

« On se casse, les amis! Tous aux abris! »

 

« Ho, c’est dommage,  ils sont tous partis? » se lamentent le couple d’aigles bateleurs  au balcon

 

« Ha… Il ne manquait que le Muppet show! ! Hé… les vieux barbons là-haut! Je vous grignoterait bien une aile ! Dommage, mes petits m’attendent! »

 

« Et bien, te voilà déjà sorti… « 

 

« Attends que je voie si tu t’es lavé derrière les oreilles. »

 

« Ce n’est pas très propre tout ça!!! »

 

« Mais qu’est-ce qu’elles ont toutes… les Mamans avec la propreté… Je veux jouer moi! »    ___   « C’est plein de puces tout ça! »

 

« C’est gagné, tu les as réveillées, elles me piquent partout maintenant! »

 

« Hep, hep, hep!!! Où vas-tu sans maman? »

 

« Ben, je voulais découvrir le monde! »  ___   « Vas plutôt réveiller ton frère! »

 

« Hé Ho! Réveille-toi paresseux! »

 

« C’est déjà l’heure de se lever???? »

 

« Tu veux jouer avec moi, dis, frérot! »

 

« Laisse ton frère tranquille, il ira jouer quand il sera propre! »  ___  « Ça y est ça lui reprend! »

 

« Sors des jupes de ta mère, et viens jouer! »

 

« Et puis zut, tu n’es qu’un froussard! Je pars jouer tout seul! »

 

« D’abord je ne suis pas un froussard! Et puis, je vais le dire à maman! »

 

« Silence les enfants … on nous regarde! »

 

« Madame, tenez vos enfants! Leur vacarme dérange la sieste de ma Majesté! »

 

« Ces nabots brailleurs mériteraient qu’on en fasse qu’une bouchée! « 

 

« Ils ont de la chance, je tiens une de ces flemmes aujourd’hui ! »

 

« Venez les enfants… on passe vite, vite, vite… le gros chat est endormi! »

 

« Oui t’as raison, cousin!  Même si le lion dort ce soir, Je ne vais pas traîner dans le coin bien longtemps avec mes jeunes! »

 

Et voilà, une journée dans la savane, où chacun a pu sauver ses petits et sa peau. Sauf, une petite souris narcissique…

 

A bientôt, poursuivons ensemble l’Aventure du Kalahari

Nat & Dom

Texte et photos Nathalie Cathala.
Auteurs des vidéos : Dominique et Nathalie Cathala, montages Dominique Cathala

La vidéo de l’étape à regarder sur YouTube :

Nous trouver sur le net 

Sur Face book : facebook
le site : etoiledelune.net
Inscription à la « niouze-lettre » : lettre d’escale
Namibie sur notre chaîne Youtubehttps://www.youtube.com/playlist?list=PLTpu6KpvPbAmWwrBp1NIcyLm9erS858ti
Tous droits réservés, pour toute utilisation nous contacter par le site : Nous écrire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 Commentaires

  1. Superbe blog Nath❤ Gros bisous et grand merci Encore un régal à lire sur l’ordinateur notre pleine lune est dans les nuages et la pluie

  2. Extra ! En lisant j’entendais ta voix ! La vie quotidienne dans la Savane racontée avec beaucoup d’humour que l’on en oublie les dangers, c’est beau ! Mercii pour ce merveilleux moment Nati et Domi..

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>