Seychelles, quelques aspects pratiques

» Publié par sur 13, Août 2016 dans Album, Indien, Seychelles, Vidéos, Voyage | 1 commentaire

Seychelles, quelques aspects pratiques

Bonjour,

Ce blog n’a pas d’intention de « conseils ». Nous partageons notre expérience d’un point de vue « pratique ». Nous avons privilégié les « guest-houses ». Les hôtels quant à eux, ne sont pas notre moyen de logement privilégié, généralement impersonnels, nous préférons l’ambiance « pension de famille » pour la convivialité, mais également pour une question de budget. Sur Mahé et Praslin, il nous a paru indispensable de louer une voiture pour bien profiter de chaque recoin et sortir des sentiers battus. Lorsque vous choisirez un logement sur Mahé et Praslin, repérez la route circulaire. Sur les deux îles, la circulation sera une nuisance ! Certaines pensions sont réellement placées en bord de route, la plage et le lagon se trouvant de l’autre côté, prenez des repères via google map!

Mahé DEVON RESIDENCE

Nous avons été très satisfaits de notre logement au « Devon Residence ».
Situé à la Pointe au Sel, sur la côte Est, vers le Sud, avant l’anse Royale. Plusieurs bungalows sont perchés dans la végétation à flanc de colline. Suffisamment loin de la route circulaire, pour ne pas en avoir les nuisances. Cependant, le raidillon n’est pas facile à négocier, et fait peur la première fois que nous y engageons avec la petite voiture de location. Mais au bout d’une journée tout est sous contrôle, on s’y fait.
Le logement est très confortable, d’un très bon rapport qualité/prix : cuisine (bien équipée), salon, chambre, salle de bain, jolie terrasse, style créole moderne. Très propre, déco soignée et sympa. La personne à l’accueil se charge à votre location de voiture (on peut s’arranger à l’avance par mail). La voiture peut être livrée dès l’arrivée à l’aéroport, et être rendue au quai de débarquement avant de rallier une autre île. La location compte dès 9h du matin, selon l’heure d’arrivée, il peut être plus avantageux d’organiser un « transfert de l’aéroport », pour la première nuit. Il n’y a pas ici d’ambiance « pension de famille ». L’indépendance de chacun est préservée. Idéal pour les longs séjours. Le wifi marche dans le bungalow.

PRIX : 87 euros la nuit
info@devon.sc
Téléphone : +248 2512721

Devon Residence, Pointe au Sel

Devon Residence, Pointe au Sel

Praslin AMITIÉ CHALET

Nous avons beaucoup aimé « Amitié Châlet », à Grande-Anse.
Le logement (le grand chalet du jardin) est très spacieux, une terrasse donne sur le jardin et la mer, une cuisine (comme à la maison) une vaste chambre circulaire, et une salle de bain, comme une piste de danse. Le confort n’est pas à remettre en question, la propreté non plus. L’apparence fait « un tantinet » chalet de « blanche neige » ;-). On y trouve une bonne intimité. 😉 Nous apprécions aussi l’effet « petite structure » (4 chambres, 2 bungalows)

Le Petit aérodrome n'est pas une nuisance

Le Petit aérodrome n’est pas une nuisance

Le seul petit bémol est la proximité de l’aéroport de Praslin, mais les avions ne font pas une rotation incessante entre Mahé et Praslin (deux ou trois avions le matin, pas plus le soir, puis c’est le calme plat!). Les chambres et chalets de plages sont bien isolés de la route, et donnent directement sur le jardin qui s’ouvre sur le lagon, et l’immense plage de Grande Anse. La barrière de corail n’arrête pas totalement la houle et le lagon est soumis à un fort clapot de mai à octobre. Mais l’île offre d’autres plages pour la baignade. Une voiture de location est nécessaire pour bien profiter de la découverte de l’île. La famille d’accueil est très agréable. La maman et le papa ont respectivement 82 (bon pied bon oeil!) et 91 ans. Ils sont secondés par leur fille Chantal et le gendre (ex-GI-super sympa). Des grands voyageurs, qui pour cette retraite de l’armée américaine se posent sur la minuscule Praslin. Un couple adorable, Chantal pétillante et affable, Carl veillant à tout. Une bonne équipe!

Prix : +/-90 euros la nuit, petit déjeuner compris
voiture de location possible par Chantal par mail : 35 euros
amitiechalet@seychelles.net
+ 248 4233216
http://www.amitiechalets.sc/

Amitiés Chalet, Praslin, Seychelles

Amitiés Chalet, Praslin, Seychelles

La Digue RISING SUN

Charlotte et Nadi sont des personnes agréables. Nadi est un cuisinier hors pair et n’a pas son pareil pour nous faire « manger local ». Il y met tout son coeur, et cela s’apprécie à chaque repas! Le logement est des plus simples, mais propre : une chambre, un petit coin salon, une terrasse qui donne sur le jardinet, et une salle de bain. La pension est voisine du Jardin botanique. La mer n’est pas très loin, mais pas visible depuis le logement, et l’Anse source d’Argent est à 5 minutes à vélo. A La Digue, il y a beaucoup de choix parmi les nombreuses pensions de l’île. On a coutume de dire qu’il y a une pension de famille sous chaque caillou de l’île. La Digue est plus chère que ses deux voisines en raison de son succès (!)

Prix : 120 euros la nuit, petit déjeuner et dîner compris
risingsunghse@seychelles.net

La Digues Rising Sun Guest House

La Digues Rising Sun Guest House

La Digue Marie France Appartements

La Digue Marie France Appartements

À la faveur d’une petite erreur de réservation de la part de Charlotte, nous avons eu l’occasion de tester les appartements de sa tante, qui donnent directement sur le lagon. Réel cadeau, Charlotte ne nous a pas fait payer la différence (!) Pour 24 heures nous étions au paradis ! Lagon translucide au pied de la terrasse, prestations de l’appartement inégalables. L’ambiance y est certes moins chaleureuse que dans une pension de famille, mais ce n’est pas le but, ici ce sont des appartements et l’indépendance est le choix des locataires.

Prix 135 euros la nuit petit déjeuner inclus.
http://www.ladigueapartments.com/

La Digue Marie France Appartements (1)

La Digue Marie France Appartements (1)

 

MAHE LE MANGLIER (nuit avant vol de retour)

Peu d’endroits permettent de ne louer qu’une seule nuit. Les chambres sont propres et spacieuses. La pension donne sur la route, la climatisation est donc bienvenue, car impossible de dormir fenêtres ouvertes. Je ne choisirais pas cette adresse pour un long séjour. Cependant, c’est vraiment pratique lorsqu’on a un vol matinal. La propriétaire vient vous chercher au quai et vous ramène à l’aéroport, elle est sympa et affable, de bon service.

prix : 95 euros petit déjeuner compris, transfert 25 euros
info@lemangliergesthouse.com

Petite idée en passant :
Pour ceux qui auraient du temps, et un budget confortable, il est intéressant d’organiser un circuit de quatre îles : Réunion, Maurice, Rodrigues, Seychelles. En effet, les Seychelles ne sont qu’à 2h30 des Mascareignes (Port Louis). Une idée pour un voyage au coeur de la créolité de l’océan Indien.

En conclusion, la destination est une valeur sûre en tant qu’îles-cocotiers-qui-font-rêver. Globalement, la population est favorable au tourisme, car elle en vit. Par exemple, à La Digue sur 2000 habitants, 800 personnes vivent de l’activité touristique. Ce qui implique un accueil relativement aimable, et surtout aucun racisme vis-à-vis de l’étranger de passage. Le tourisme a permis, après l’indépendance du pays de développer de vastes projets sociaux dans le domaine de la santé, de l’éducation, des logements…

Avec beaucoup de sagesse, les autorités ont fait le choix de ne pas céder au tourisme de masse. L’archipel affiche en comparaison à des destinations similaires (Bahamas, Caraïbe, Maurice…) un taux médiocre du rapport qualité/prix. La cherté de la vie, et ce mauvais rapport endémique, sont des choix politiques et constituent un obstacle « naturel » contre un flux de touristes que l’archipel ne saurait absorber. En outre, l’accueil de paquebots est marginal : peu ou pas de mouillages, l’océan n’est pas le meilleur allié touristique de l’archipel. Ainsi, on évite de voir se déverser plusieurs milliers de croisiéristes sur les îles.

En signant la convention de l’UNESCO, les Seychelles s’engageaient de fait à respecter un nombre maximal de visiteurs (270 000 en 2016 contre 1.3 million à Maurice la même année). En effet, un tourisme incontrôlé défigure inévitablement le paysage par les structures d’accueil nécessaires. De plus, il engendre une pollution difficile à résorber : déchets, eaux usées, consommation électrique, consommation d’eau potable…

C’est une option à accepter. Toute personne qui désire visiter les Seychelles y mettra le prix, sans être assurée d’un service correspondant au débours. La pub « parce qu’elles le valent bien » leur sied à merveille!

Nat et Dom sur les chemins du monde
Texte et photos Nathalie Cathala.
Auteurs des vidéos : Dominique et Nathalie Cathala, montages Dominique Cathala
Tous droits réservés, pour toute utilisation nous contacter par le site :
http://etoile-de-lune.net/accueil/index.php



Accédez aux 15 vidéos sur les Seychelles

1 Commentaire

  1. Coucou ma Nati !

    Nous étions aussi au Rising sun..
    Tes conseils seront bien appréciés…

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>