Seychelles, Anse Takamaka, un nom qui sonne comme un coup de Hache !

» Publié par le 26, Juin 2016 dans Album, Indien, Seychelles, Vidéo, Voyage | 0 commentaire

Seychelles, Anse Takamaka, un nom qui sonne comme un coup de Hache !

Bonjour,

Takamaka, ce mot sonne comme un coup de hache… Pourtant il serait bien triste de le donner, au regard des bienfaits de cet arbre sacré. On trouve le Takamaka un peu partout sous les Tropiques et essentiellement dans les pays côtiers des océans Indien et Pacifique. Nous l’avons rencontré pour la première fois, en Polynésie, sous le nom de Tamanu. Et sachez que depuis cette découverte, son huile ne nous quitte jamais. C’est un miracle de bienfaisance !

S’il est endémique du Sud-Est asiatique, cela n’a pas empêché le Calophyllum inophyllum de voyager d’un océan à l’autre.

Les peuplades qui l’utilisent ont toujours « customisé » son nom ( Kathchampa (Bengale), dilo (Fidji), kamani (Hawaïe), takamaka (Mascareignes), tamanu en maori).

Le takamaka offre une ombre salutaire

Le takamaka offre une ombre salutaire

De l’anglais, au filipo, au coréen, en passant par le vietnamien et toutes ces langues qui font le pourtour de ses deux océans de prédilection, il y a plus de 40 noms vernaculaires pour cet arbre tortueux de bord de mer qui peut atteindre 25 mètres de hauteur.

Le tronc du Takamaka peut dépasser 1 m de diamètre, sa large couronne prodigue toujours sous ces latitudes une ombre salutaire ! C’est un grimpeur hors pair,

Le takamaka colonise les pentes rocheuses

Le takamaka colonise les pentes rocheuses

qui colonise les pentes rocheuses jusqu’à 300 m d’altitude et jusqu’au sommet de petites îles comme celle de Félicité (dont je vous parlerai dans un autre blog). Les forêts de Silhouette (un volcan « éteint » qui surgit de la mer) abondent en takamaka.

« Écologiquement lié à la mer, il aime les terrains salés, sablonneux, meubles et frais, sa dissémination se faisant grâce à ses fruits flottants. Il est très sensible au gel et au feu, mais tolère sans problème quatre à cinq mois de sécheresse. »

Dans l’océan indien, il trouve de multiples utilisations. Son bois sert dans les constructions navales, il est apprécié également en construction, pour les charpentes, et les traverses de chemin de fer, mais aussi en ébénisterie, instruments de musique, pipes, ustensiles de cuisine…

Fleur du Takamaka ou tamanu

Fleur du Takamaka ou tamanu

Il trouve dans sa situation de bord de mer, une fonction écologique de reboisement tout en luttant contre l’érosion côtière. Ses feuilles servent d’engrais ou d’humus à l’écosystème. Paraît-il que le fruit brûlé éloignerait les moustiques ?

En Polynésie nous le connaissions surtout pour les vertus thérapeutiques que l’huile de son fruit produit. Un jour où Dom fut violemment brûlé par une méduse tout à fait atypique, c’est l’huile de tamanu administrée par nos amis qui ont fait disparaître rapidement la douleur, et la brûlure. Depuis, cette huile ne quitte plus notre sac de voyage : que ce soit pour ses vertus cicatrisantes, pour lutter contre les effets du soleil, ou pour soigner une blessure ou une brûlure, nous l’appliquons sans craindre son odeur qui est largement compensée par ses bienfaits !

Pour en savoir plus, voici ce que nous disent les rédacteurs de « Tahiti héritage »:

Fruit du Takamaka ou tamanu

Fruit du Takamaka ou tamanu

« Les feuilles de Tamanu sont utilisées en médecine traditionnelle afin de traiter les affections cutanées: dermatoses, urticaires, eczémas. En macération, elles se révèlent un bon calmant ophtalmologique, à utiliser en bains jusqu’à guérison. Les jeunes pousses pilées servent à la préparation d’un suc destiné à traiter les brûlures. Elles entrent également dans la composition d’une potion destinée aux porteurs de hernies.

C’est toutefois son amande qui est la plus recherchée afin de produire l’huile de Tamanu aux propriétés analgésiques et surtout cicatrisantes. Son efficacité n’est plus à prouver sur les plaies atones, les brûlures, les radiodermites, les fissures anales, les plaies postopératoires et les ulcères. L’huile présente également des propriétés antalgiques, anti-inflammatoires et antibiotiques. Elle peut être utilisée tant sur les lésions des muqueuses que celles de l’épiderme. »

Baladons-nous à l’ombre des arbres de l’anse Takamaka… un petit bémol pour cette découverte, les tortues

Enclos des tortues trop petit

Enclos des tortues trop petit

emprisonnées dans un tout petit enclos. J’ai toujours peine à les voir ainsi traitées, je le regrette profondément, dans ce pays, qui pourtant les a sauvées d’une destruction massive, en leur allouant des îles entières, où elles sont protégées. Espérons que les consciences se réveillent et cessent d’exhiber pour leur seul profit ces pauvres bêtes qui méritent tellement mieux ! Elles « appartiennent » au restaurant « Chez Batista ». Il est très réputé, les guides s’en gaussent comme un « must ». Je vous avoue qu’il n’y a rien de transcendant, mis à part la vue, à manger là. C’est cher et très commun. Et, « sans insister lourdement! Loin de moi cette idée! », si on pouvait les convaincre de « libérer » les tortues ou du moins de leur offrir de meilleures conditions de vie … A bon entendeur !

Nat et Dom sur les chemins du monde
Texte et photos Nathalie Cathala.
Auteurs des vidéos : Dominique et Nathalie Cathala, montages Dominique Cathala
Tous droits réservés, pour toute utilisation nous contacter par le site :
http://etoile-de-lune.net/accueil/index.php
Pour obtenir le diaporama, cliquez sur la première photo de l’album et faites défiler.


VISIONNEZ LA VIDEO CI DESSOUS

Sources bibliographiques
http://fleurs-fruits-feuilles-de.com/calophyllum_inophyllum.php
http://madanmpaton.over-blog.com/

Tamanu de Tahiti – Ati – Poroati


Fleurs et arbres des Seychelles Francis Friedmann

Proposer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>