Publications faites en juin, 2015

Un paradis encore intact ! Palawan, San Vicente

»Publié par le 21, Juin 2015 dans Album, Philippines, Voyage | 4 commentaires

Un paradis encore intact ! Palawan, San Vicente

Bonjour, Aux confins de la mer de Chine et de la mer de Sulu, Palawan allonge en direction sud-ouest nord-est ses 450 kilomètres de bonheur… Soit plus de 1000 kilomètres de côtes dont certaines sont encore vierges. Dans le Sud de Palawan fut découverte une tribu isolée depuis des milliers d’années. Les Tau’t Batu sortent, en effet, de l’ombre en 1978. Leur nom signifie « homme des rochers », car ils vivent encore pour la plupart dans des grottes. Le tourisme n’est pas développé dans la région sud de Palawan, en revanche l’exploitation minière du chrome, du nickel sont en train de grignoter les territoires des tribus indigènes. Les hôtes étrangers ne se baladent pas trop dans le sud de l’île. Le paludisme y sévit, les...

lire la suite

Magie du soir aux Philippines

»Publié par le 14, Juin 2015 dans Album, Philippines, Voyage | 8 commentaires

Magie du soir aux Philippines

Bonjour, La lune, le soleil, ont rendez-vous dans cet album pour vous offrir une féérie de nuances, des lumières fascinantes, des ombres qui éveillent les rêves. Chaque soir aux Philippines, le spectacle des nuages, des reliefs, et des rayons du soleil se met en place. Un moment d’éternité dans son évanescence! Un absolu de beauté. Un cadeau pour vous : les plus beaux couchers de soleil et levers de lune sur Negros Oriental. Alors… Elle n’est pas belle notre Planète? A plus quelque part entre L’Indien et le Pacifique Nat et Dom sur les chemins du monde Texte et photos Nathalie Cathala, tous droits réservés, pour toute utilisation me contacter http://etoile-de-lune.net/accueil/index.php...

lire la suite

Un cocon dans un nid de sérénité

»Publié par le 7, Juin 2015 dans Album, Philippines, Voyage | 0 commentaire

Un cocon dans un nid de sérénité

Bonjour, Quand je pense au Kookoo’s nest, je ressens le bien-être d’un cocon, d’un nid perché dans un arbre, à l’abri d’une falaise, et qui regarde l’océan. Oui, c’est l’ambiance que Nikkie et Jamie on sut créer autour des six cabanes en bambous qu’ils ont bâties au creux d’une petite plage au pied d’une falaise lovée dans la végétation. Un tel endroit se mérite. Il faut plus de trois quarts d’heure pour parcourir en voiture les 10 kilomètres qui séparent leur antre de la grande route qui relie Dumaguete à Siaton. Dumaguete, je vous en ai déjà parlé, c’est la ville des tricycles qui vrombissent, Siaton c’est la ville des tricycles à pédales. Un monde de différence, des générations...

lire la suite