Sipalay, la côte préservée de Negros

» Publié par sur 6, Avr 2015 dans Album, Indien, Philippines, Voyage | 3 commentaires

Sipalay, la côte préservée de Negros

Bonjour,

Au centre de la côte ouest de Negros Occidental se trouve Sipalay, une petite bourgade au bord de l’océan organisée autour de sa seule grand-rue jalonnée de petits commerces. C’est Pâques, c’est la fête ! et une « grande roue » trône sur le bord de mer ! (Vous verrez dans l’album photo… une relique!) Les échoppes garnissent les côtés de la rue. Il y a plus de marchands que de badauds! Au bout de la rue, nous trouvons une plage immense, belle, du sable fin balayé par le vent, des enfants qui envolent des cerfs-volants. La gaieté typique des Philippines. Surprenant comme une si belle plage n’est pas exploitée ! La petite ville semble presque lui tourner le dos. Il faut dire que vent souffle et le sable pique la peau! Mais c’est magnifique : les nuances de la mer, les bangkas qui attendent une accalmie… Pourvu que personne n’ait l’idée d’y construire des immeubles! C’est rare de voir de si grands espaces balnéaires vierges de béton!

Au sud de la plage, un quartier de pêcheurs s’organise autour de la rivière qui abrite si bien les bateaux de la vague assassine du dehors. Nous laissons la voiture au beau milieu de quartier, et poursuivons à pied. À peine descendue, un jeune homme me demande de photographier ses frères et le poisson qu’ils font sécher. De l’autre côte de la rue, deux grands « gamins » fabriquent un cerf-volant, ils m’appellent : « picture »… « picture » (J’ai envie de leur répondre, moi c’est Nat… merci … ) On entend le mot « picture » fuser de toutes les bouches! Même de celle de ce pêcheur qui répare dans sa cour son filet… Partout…

Tout à coup j’ai un flash. Le même quartier au Venezuela, non seulement la voiture, il n’y en aurait déjà plus, mais nous on serait morts! Ou pas loin! Ici, les enfants sautent, crient, rient… sont heureux si l’aobjectif se dirige sur eux !

Quel peuple affable!
Pourtant, dans ces quartiers, ce n’est pas la grande richesse. Tout le monde pêche, tout le monde mange… Mais…

Nous revenons vers la ville, après avoir salué au moins les trois quarts de la population du quartier de pêcheurs. Les enfants ont reçu deux mois de vacances. Ici, Pâques commence les vacances d’été. Oui, oui, avril et mai sont considérés comme l’été philippin. Avant, c’est la saison-post typhons, et après c’est la saison des typhons. En réalité, les typhons traversent l’archipel à n’importe quel moment de l’année. La belle preuve, Mayzak-Chegeng (typhon catégorie 5) vient de s’abattre sur la Micronésie, par contre il n’était plus que l’ombre de lui-même en approchant Luzon au nord de l’archipel. Ouf!

La grande roue toute rouillée attend les chers bambins pour un tour de manège, à moins qu’ils préfèrent flirter avec la vague sur leur planche de surf « artisanale »…

Il est temps pour nous de descendre vers le sud, et Punta Ballo. Trois « resorts » s’articulent autour de la plage, malgré les vacances, cet endroit reste assez calme, si l’on fait abstraction du bruit des bangkas qui fend la tranquillité endémique… Dans l’ombre de la végétation épaisse, les familles sont installées sur des bouts de terrains, elles ont construit leur maison en bambou, cultivent la banane, les cocotiers, arbres à pain… A l’ombre des cocotiers nous découvrons une énorme bangka en construction. Loin de tout chantier naval, de toute commodité, ce bateau prend forme à la force des bras et de l’ingéniosité des pêcheurs du coin.

Chapeau bas!

A plus quelque part entre L’Indien et le Pacifique
Nat et Dom sur les chemins du monde
Texte et photos Nathalie Cathala, tous droits réservés, pour toute utilisation me contacter
http://etoile-de-lune.net/accueil/index.php

3 Commentaires

  1. Juste merveilleux ! J’espère que ces sites resteront toujours préservés ! Ce peuple est touchant… Mercii pour cette découverte Nati et Dom… Bonne journée ! bisouss.

  2. Magnifique album photos , merçi de nous faire rêver tous ces merveilleux endroits que vous visitez . merçi Nathalie & Dominique . gros bisous <3

  3. Un bien joli blog qui me fait regretter ma vie aux Antilles. Au plaisir de vous lire..

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>