Apo Island, l’île aux tortues

» Publié par sur 1, Avr 2015 dans Album, Indien, Philippines, Voyage | 1 commentaire

Apo Island, l’île aux tortues

Bonjour,

Depuis Malatapay, sur l’île de Negros nous embarquons à bord du bangka de Dondong. Il est assis « sur son moteur » qui pétarade tant qu’à bord de ces embarcations j’ai toujours l’impression que mes dents jouent des castagnettes. Nous traversons un chenal long de quelques milles pour rallier Apo, l’île d’origine de Dondong. Nous y allons pour « nous baigner avec les tortues ». Je craignais un peu cette escale, pensant qu’elle était méga-touristique. Chance, hasard, ou est-ce toujours ainsi? Nous arrivons dans un village de pêcheurs ou les bangkas encombrent une plage corallienne. Des maisons de fortunes jalonnent le bord de mer, et dans la « piscine aux tortues » personne! Je l’appelle la « piscine aux tortues », mais ce n’est pas un aquarium, c’est la pleine mer. Allez savoir pourquoi, une bonne dizaine de tortues ont élu domicile juste devant ce village. Au lieu de les pêcher, les habitants ont décidé de protéger l’herbier dont elles se nourrissent. Ils ont planté des bouées pour délimiter une zone de baignade de laquelle il ne faut pas sortir afin, de protéger l’intimité de ces demoiselles qui vont et viennent librement.

Au moment de me mettre à l’eau dans moins d’un mètre de profondeur, je suis sceptique… Mais immédiatement une tortue, une très grosse, vient à moi, comme pour me souhaiter la bienvenue. Je m’engage plus vers le large, pensant trouver quelques-unes de ses compagnes, mais à ma grande surprise c’est près du bord qu’elles préfèrent brouter. Tout au long de notre « carrière » de navigateurs, nous avons eu maintes fois l’occasion de nager avec ces miss si gracieuses, si paisibles. Mais toujours, elles s’échappaient rapidement de notre regard. Ici, elles restent près de nous, elles nous laissent plonger pour les regarder de plus près! Nous respectons les consignes : pas toucher ! Je les caresse des yeux. Dom se régale et filme avec sa go-pro! (le film est à venir… impossible avec les connexions de les mettre en ligne!) Pendant une bonne heure, nous pataugeons d’une tortue à l’autre, nous reprenons notre respiration à l’unisson de leurs remontées. Quel ballet! Agrémenté par de merveilleux petits poissons-clowns qui s’immiscent dans le champ, ou quelques tricots rayés viennent à peine perturber la magie !

Nous ressortons de l’eau affamés. Keken est là pour nous préparer un poisson grillé. Puis, nous nous perdons dans les… (heu non!) dans la rue du village. Nous croisons des jeunes filles ramenant l’eau vers les maisons. Des gars bien baraqués qui transportent du sable pour fabriquer la croix qui fera honneur aux fêtes de Pâques qui sont ici plus qu’une institution! Entre les maisons, ci et là des hamacs où enfants et adultes font la sieste. Un village de fortune, où personne n’est avare d’un grand sourire. Au bout du village, une petite plage protégée par son monument de granit. Un Philippin y a bâti un ressort à l’écart. Un petit paradis pour ceux qui en ont les moyens. Pour les autres, quelques habitants accueillent les hôtes de passage, une pension spartiate s’ouvre aux petits budgets.

Apo ne me laissera pas seulement le souvenir des tortues, qui est pourtant très fort! Mais également celui d’une ambiance. L’atmosphère créée par les pêcheurs qui au lieu de soutirer les ressources de la mer ont choisi de les préserver. Des pêcheurs protecteurs de tortues, ce n’est pas commun, et c’est ici… à Apo !

A plus quelque part entre L’Indien et le Pacifique
Nat et Dom sur les chemins du monde
Texte et photos Nathalie Cathala, tous droits réservés, pour toute utilisation me contacter
http://etoile-de-lune.net/accueil/index.php


1 Commentaire

  1. C’est merveilleux ! Des photos ! Des récits extraordinaires !!! Merciiii pour ces cadeaux ! Merciiiiiiiiiiiiiii !! Gros gros bisousss

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>