Maurice au quotidien

» Publié par le 23, Oct 2014 dans Album, Indien, Mascareignes, Maurice | 0 commentaire

Maurice au quotidien

Bonjour,
Maurice est un confetti au milieu de l’océan Indien fougueux, où chaque jour, il se passe quelque chose 😉

Maurice au quotidien, c’est loin de la carte postale : transat, cocotiers, plage de sable blanc, eaux cristallines. Tout cela existe, dans les hôtels, bien sûr.

Maurice au quotidien, c’est fait de plein de petits détails qui nous font choisir ces îles pour quelques semaines, quelques mois, quelques années.

La vie des îles, c’est un va-et-vient de cargos au large. L’île Maurice a décidé d’être active et de produire, elle exporte, mais aussi elle importe beaucoup. Indépendante, elle doit tenir une balance des dépenses acceptable.

Au coeur de l’île les réseaux routiers sont chargés sans être pour autant insurmontable, il suffit d’avoir de la patience, et de s’amuser d’un rien : des motos qui passent avec des « Tantes bazar » (paniers tressés énormes ) accrochés au guidon qui doublent le volume du véhicule. Et puis, sur les bennes des camions, on trouve toujours des travailleurs hilares qui font des immenses coucous lorsqu’ils s’aperçoivent qu’ils sont pris en photo.

Le quotidien de Maurice, c’est aussi croiser, les jours de fête, de belles princesses hindoues qui traversent les rues habillées de mille couleurs. C’est manger de l’ananas salé et pimenté, de la mangue verte pimentée, des Faratas gavés de ce qu’on choisit d’y mettre…

Maurice au quotidien, c’est aussi aller au marché de Port-Louis, et se faire alpaguer par des « pièges à touristes », ce sont les échoppes en première ligne. Par contre en s’enfonçant dans la pénombre des allées, on trouve des petits commerces à l’ancienne. Des personnes qui perpétuent l’art du tissage des grands paniers, qui servent à tout dans les champs et les maisons, la fabrication des balais fatac (ou balai coco), et se rafraîchir avec une bonne noix de coco ouverte juste pour vous. Dans toutes les contrées du monde, il suffit de s’écarter du sentier battu pour rencontrer les vraies âmes du pays…

Le quotidien de Maurice, ce sont des dauphins et des baleines qui passent au large au fond du jardin, ce sont des fruits qui poussent dans le jardin, le régime de bananes qu’on donne aux voisins, les mangues qui attendent la belle saison pour murir, et le flamboyant qui se déplume complètement à paraître mort, pour rayonner en fin d’année… à notre retour 😉

A suivre,
Nat et Dom dans l’Indien
http://etoile-de-lune.net/accueil/index.php


Texte et photos Nathalie Cathala, tous droits réservés, pour toute utilisation me contacter

468 ad

Proposer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>