Ganesh Day à Maurice

» Publié par le 9, Oct 2014 dans Album, Indien, Mascareignes, Maurice | 0 commentaire

Ganesh Day à Maurice

Bonjour,

Au matin du « Ganesh Day », nous partons vers Bambou pour aller photographier le temple hindou que j’avais vu la veille. En route, nous rencontrons un cortège de voitures, décorées. Nous faisons demi-tour pour les suivre jusqu’à Flic en Flac. Sur le parking des statues de Ganesh sortent de toutes les voitures. Nous nous trouvons au milieu de merveilleuses princesses vêtues de couleurs chatoyantes, de brillants, qui entourent les statues de Ganesh sur un gros 4*4 fleuris. Nous demandons si nous pouvons nous joindre à ce groupe. Les jeunes filles nous accueillent avec chaleur. Très vite un oncle (Goolab) nous prend sous sa coupe, et s’improvise le guide qui va nous éclairer sur tout ce à quoi nous assistons.

Les hommes se parent la tête d’un chapeau orange sur lequel ils posent la chaise où est installée la statue de Ganesh. Celle-ci a été confectionnée par les familles qui pour honorer la divinité de prospérité, le fils de Shiva, ont respecté un jeune de 30 à 40 jours. Les autres participants observent un jeûne d’une semaine à 3 jours.

Le groupe se dirige sur la plage en chantant et en tapant des mains. Un prêtre guide la cérémonie, scande des phrases sibyllines auxquels les fidèles répondent en choeur. Ces chants, ces couleurs, la ferveur sont autant d’impacts à mon âme sensible. Sans nous connaître, ils nous enjoignent de participer, et de nous mêler à cette cérémonie avec une générosité rare.

Les statues sont installées sur la plage, et honorées de nombreuses offrandes, chacun se recueille, puis le groupe forme un cercle autour du prêtre qui allume un feu sacré, où chacun apporte des bâtons d’encens et des onguents, un parfum suave envahit la plage. Les chants reprennent, quelques instruments accompagnent les voix. Une substance huileuse est sortie du feu, un assistant du prêtre la présente à tous, y compris à nous, afin de nous bénir. Il suffit de tremper son doigt dans l’huile et les cendres et de les appliquer sur la glotte. Puis une poudre rose fluo est appliquée sur le visage ainsi que sur le front. Nous sommes prêts pour mettre fin au jeûne, tous les membres du groupe partagent fruits, gâteaux, riz avec leurs hôtes, nous faisons à présent partie de la grande famille. Et tous nous apportent des offrandes. De quoi nourrir un régiment. Ganesh quant à lui reçoit des volées de fleurs, et les secrets des fidèles qui se penchent à son oreille, lui confiant leurs voeux de prospérité pour l’année à venir.

Cette cérémonie a lieu une à plusieurs fois par an, selon la position de la nouvelle lune. Ainsi c’est une cérémonie qui se pose aléatoirement sur le calendrier. La cérémonie n’est pas finie, Ganesh est alors porté pour la dernière fois par les hommes qui s’immergent dans le lagon. Les femmes les accompagnent de leurs chants, et de musiques. Ganesh porté par les prêtres et ceux qui ont jeûné 40 jours, est immergé trois fois dans le lagon, puis, il est amené vers les profondeurs où il est laissé. Quelques prières l’accompagnent encore avant que tous se dirigent vers « la cantine »… La communauté a préparé le riz au curry. Notre ange gardien, qui nous a bénis, peints, et guidés, à présent nous nourrit, et nous abreuve, s’inquiétant de notre bien-être avec une générosité extrêmement touchante.

Tout au long de la journée, les familles, et communautés se succèdent vers la plage, formant une longue chaîne humaine à la suite de Ganesh. Tous se dirigent vers la plage pour immerger leur statue. Elles sont faites en terre et se désagrègent rapidement (paraît-il). Quelle journée chatoyante, riche en rencontres !

Une expérience des plus émouvantes!
Qui rend vraiment HAPPY !!!!

Nat et Dom dans l’Indien
http://etoile-de-lune.net/accueil/index.php

Proposer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>