Mare à Poule d’eau, une oasis de paix

» Publié par le 29, Juil 2014 dans Album, Indien, Mascareignes, Réunion, Voyage | 0 commentaire

Mare à Poule d’eau, une oasis de paix

Bonjour,

Sur l’île trépidante de la Réunion, partout, l’homme a conquis les montagnes, les remparts, les bords de mer. Il est présent sur tous les niveaux du relief. Même Mafate qui ne compte aucune route, ronronne du ballet des hélicoptères. Les sommets sont habités des bruits de toutes les routes qui sillonnent les cirques. C’est un choix… vivre sur une si petite île à 850 000 personnes, le tribut doit se payer quelque part. Il se facture dans cette impression de densité, de ne jamais se trouver « un petit coin à soi ». À aucun moment de notre séjour, nous n’avons eu la sensation de « bout du monde ». Peut-être que ceux qui descendent dans Mafate le ressentent? Je ne pourrais le dire. Vu d’en haut, le cirque paraît bien peuplé, malgré « son relatif isolement ». La Forunaise est le seul endroit qui n’a pas été colonisé par le béton… et pour cause!

Cette sensation « fatigue » à la longue, et … j’ai été heureuse de trouver au coeur de Salazie, Mare à Poule d’eau. Un petit étang rond, d’où l’on ne voit aucune habitation, quelques ruines d’un ancien établissement thermal. Le bruit du vent dans les filaos, le craquement sinistre des bambous, le chant des oiseaux, nous nous offrons un moment de pur répit, en marge de l’agitation ambiante.

Nat et Dom dans l’Indien
http://etoile-de-lune.net/accueil/index.php

Proposer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>