La Réunion : lettre d’escale

» Publié par le 28, Juil 2014 dans Indien, Lettre, Lettre d'escale, Mascareignes, Réunion | 0 commentaire

La Réunion : lettre d’escale

Bonjour,

A quelques jours du départ, la lettre d’escale sur la Réunion est publiée :

Résumé :
Après 7 mois de douceur de vivre polynésienne, deux mois et demi en France, nous voici dans les Mascareignes, nous commençons la découverte de cet archipel par deux mois à la Réunion. Une île trépidante qui ne s’arrête jamais. De son littoral fougueux au sommet de ses montagnes escarpées, de ses cirques déconcertants à son volcan actif, l’île dégage une cinétique perpétuelle. Un combat permanent qu’elle livre afin de garder, voire de renforcer sa place dans l’océan.

Début :
La toute première impression, dit-on, marque à jamais les relations entre deux êtres. En est-il de même pour les îles? Chaque île reflète une personnalité bien distincte qui dépend de sa place dans le monde, mais pas seulement ! Elle dévoile son caractère au travers de sa physionomie, ses reliefs, ses contrastes, son agencement selon son mode d’habitation, sa population. Quarante-cinq minutes séparent Maurice de la Réunion, les îles cousines n’ont rien en commun. La première douce et voluptueuse, la seconde en lames de couteaux taillent les nuages de ses hauts sommets.

À l’approche de l’île Intense, une montagne jaillit de l’océan. Sur ses pentes depuis l’océan jusque jusqu’à s’enfoncer dans les nuages, des constructions. L’homme est partout. Ils sont 850.000 à se partager une superficie de 2.512 km². Une comparaison inverse : la Nouvelle-Calédonie est d’une superficie de plus de 18.000 km² et ne compte que 260.000 habitants. Autrement dit, la densité de population réunionnaise saute aux yeux!

Pour lire la suite, cliquez sur le lien :

http://etoile-de-lune.net/edl/mails/lettre_114/index.html

houle australe_ (1)

Proposer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>