Rétrospective 2013 : Ouvea (juin)

» Publié par sur 24, Jan 2014 dans Album, Nouvelle Calédonie, Rétrospective, Voyage | 0 commentaire

Rétrospective 2013 : Ouvea (juin)

Rétrospective 2013 écrite à Raiatea en janvier 2014

Bonjour,

L’année 2013 fut riche, et je m’en rends compte en vous écrivant cette rétrospective. Je n’avais pas réalisé à quel point nous avons changé de climats, de cultures, de paysages, d’hémisphères. En vous préparant un florilège des photos sur Ouvéa, les sentiments vécus sur place jaillissent à nouveau.

Ouvéa…
Nous avons failli ne pas y aller. Sur le caillou, nous rencontrions des difficultés à préparer un séjour sur cette île, en demi-cercle d’atoll, digne des Tuamotu, nous disait-on. En réalité, pas du tout, l’atmosphère et la configuration du lagon ne font en rien penser à l’archipel que Cook avait nommé « dangereux ». Les difficultés venaient de la « radicalisation » des insulaires en matière d’indépendantisme, nous disait-on.

Comme quoi, pour voyager, il ne faut jamais s’arrêter aux « on-dit », nous n’irions nulle part. Dès notre arrivée, nous trouvons des familles adorables, qui s’inquiètent de savoir si nous sommes bien installés, qui nous proposent de nous emmener … Rien à voir avec cette réputation, qui les fait passer pour des personnes peu accueillantes.

Dom, avant de nous y rendre, avait regarder le film « L’ordre et la morale » d’ailleurs interdit sur le caillou (l’omerta n’est pas un euphémisme en Nouvelle-Calédonie!). Ce film relate les tenants et les aboutissants de ce que l’on nomme ici pudiquement « les événements ». Je n’avais pas voulu le regarder avant de m’y rendre, histoire d’arriver sans préjugés.

J’ai bien fait. À présent que j’ai vu le film, je n’aurais pas pu surmonter un vrai malaise. Comment la France a-t-elle pu commanditer des actions pareilles? Miterrand, Chirac, tous deux préoccupés par leurs campagnes électorales ont envoyé purement et simplement 19 hommes à la mort. Je prends des raccourcis, en parlant ainsi. Pour choquer les esprits.

Pauvre Ouvéa…
Indissociable de l’injustice qu’elle a subie, son monument aux 19 au milieu de l’île est lourd de sentiments, tellement lourd!
Et pourtant…

Nous y avons vécu, un pur bonheur. La dignité des habitants, leur accueil discret, d’une délicatesse… nous font passer un excellent séjour. Teinté de ces moments magiques, qui justement, confrontés à la conscience que tout peut basculer du jour au lendemain, se décuplent dans la boîte à souvenirs. Nous avons passé des moments de contemplation pure dans un silence impressionnant, où le ciel évolue sur un lagon, au bord d’une plage immense et déserte.

Revenant d’Asie, où la solitude n’existe pas, je m’y sens revivre. Et je réalise à quel point le Pacifique est devenu « ma maison ». J’y aime chaque île, chaque archipel et tous les aspects de la vie.

Quel merveilleux océan!
À plus, pour la suite de cette rétrospective, où nous retournerons sur le sol Aussie, et une grande étape de notre voyage…
http://etoile-de-lune.net/accueil/index.php

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>