La pêche à l’épervier un clin d’oeil de Néa à Bora

» Publié par sur 4, Oct 2013 dans Album, Polynésie, Voyage | 0 commentaire

La pêche à l’épervier un clin d’oeil de Néa à Bora

Bonjour,

Sur le « motu Albert » qui porte sur les cartes, le nom de Motu Omee, nous rencontrons un papy et son petit fils. La méthode de pêche du Papy m’interpelle, elle n’est pas celle que l’on voit ici en Polynésie. Nous l’avions remarquée à Ouvéa, dans l’archipel de Nouvelle-Calédonie. Elle se nomme « la pêche à l’épervier ». Sans doute parce que le filet fond sur sa proie comme un épervier? Le Papy a passé toute sa carrière dans les mines de Nickel du Caillou et il en a ramené cette méthode de pêche, pratiquée dans les tribus. La méthode de pêche polynésienne consisterait plutôt à tendre un filet dans une impasse du récif, et d’attendre que le poisson se prenne au piège.

Aujourd’hui, il est à la retraite, et partage avec ses 7 frères, dont notre ami Albert, le motu de famille. Il vit là, simplement, chichement. Il continue à travailler, pour les grands hôtels et ramasse le pandanus, pour les toitures des farés qui accueillent chaque année les « riches touristes » de Bora Bora.

La galerie partage cette tranche de vie, un quotidien hors du temps.

http://etoile-de-lune.net/etoiledelune/index.php

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>