Ouvéa, ambiance …

» Publié par sur 23, Juin 2013 dans Album, Nouvelle Calédonie, Voyage | 0 commentaire

Ouvéa, ambiance …

Bonjour,

J’ai beaucoup aimé l’ambiance de Ouvéa!

Dès notre arrivée, nous la trouvons plutôt « cool ». Nous attendions hors de l’aérodrome, Marie-Josée devait nous louer une voiture, c’était prévu par téléphone, via un ami, qui connaissait la fille du loueur. Nous ne nous impatientons pas, nous savons qu’ici nous sommes « hors du temps ». A l’arrivée de l’avion, tout le monde disparaît dans un temps relativement court. Dès que les bagages sont retrouvés par les propriétaires,ils sont embarqués à bord des voitures familiales, du rare minibus de l’hôtel local (nommé paradis) et des pensions de famille dont l’une porte le nom de « porte du paradis »
😉
Très vite l’endroit devient désert. Or, les derniers à partir s’inquiètent de ces deux « ti blancs » qui attendent patiemment sur un banc. Ils nous lancent depuis leur fenêtre : « vous avez quelqu’un qui vient vous chercher? »… « Vous avez de la famille sur Ouvéa »… ou toute question qui traduit « leur » inquiétude : « il ne faut pas rester là, il n’y aura plus personne dans les parages jusqu’à l’arrivée du prochain avion ». En principe, c’est demain! Mais en réalité cela peut être plus long, dépendant des « grèves » chroniques à l’approche de 2014, des « décisions d’arrêter le travail du personnel d’Air Calin »… mais également de la santé des moteurs des avions et … toutes ces petites choses qui font qu’une île ne fonctionne jamais comme un pays « organisé ».

Une île fonctionne avec les aléas, avec l’approximation, avec une horloge dont les aiguilles ne tournent pas tout à fait comme ailleurs.

J’en veux pour preuve, une dame qui se plaignait à l’une des deux mini-supérettes : « quand est ce qu’on aura du gaz? Ça fait un mois et demi que je ne peux plus cuisiner. » Le haussement de sourcil de son interlocuteur en disait long. Heureusement qu’elle ne l’utilise que pour cuisiner, et non pour se chauffer.
😉

Finalement, l’amie de notre ami, arrive! Nous n’étions pas inquiets, mais sommes reconnaissants de ces questions très généreuses des personnes d’Ouvéa.

Tout au long de notre séjour, ce sont des signes de mains, des « bonjours », des sourires, et des rires d’enfants qui se jettent dans l’eau du lagon. Nous n’avons pas eu le temps de vraiment « faire connaissance ». Mais… nous avons appris à palper une ambiance au-delà des mots. Et celle d’Ouvéa reflète une belle âme!

Respect aux habitants d’Ouvéa!

A demain, pour la suite
Nat et Dom
http://etoile-de-lune.net/etoiledelune/index.php

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>