Ko Phangan

Rédigé par Nathalie Cathala

Amoureuse des voyages, proches ou lointains, Nat ne tient pas en place. Nomade dans l'âme, elle est toujours prête à embarquer sur un bateau, dans un avion. Pour ses découvertes régionales, elle aime partir à vélo ou à pied. Jamais, elle ne se départit de ses fidèles compagnons : son appareil photo et sa plume. Elle écrit depuis 2003 des articles de voyage.

6 mai 2013

Bonjour,

Nous passons de Ko Samui à Ko Phangang en catamaran rapide. Cette île était en lisse lorsque nous prospections pour un établissement en Thaïlande. Cette île et Hua Hin. A l’arrivée dans la baie de Thong Nai Pan, nous sommes sous le charme. Nous venons de traverser une vraie forêt préservée, dans la montagne nous avons trouvé de l’air frais, la plage supporte quelques touristes sans plus, et ô miracle, nous voyons nos pieds dans l’eau qui est assez claire!

Yesss!
Nous commençons à regarder autour nous. Des maisons logées dans les collines nous font envie. Tout est parfait… Ou presque!

La nuit venue, la population s’est regroupée à deux pas du bungalow que nous occupons. Nous participons aux préparatifs d’une fête d’école. Que c’est mignon! Les enfants habillés en costumes traditionnels répètent leur spectacle, les parents ont investi les abords de la scène où ils font commerce de leur talent culinaire. Tout se passe pour le mieux. L’ambiance se partage entre la joie et la religion, tous vont faire une visite au temple avec des arbustes en tiges d’acier qui supportent quantité de billets de 100 baths. Une fois les offrandes terminées, les enceintes acoustiques dégorgent un flot de son au-delà du supportable, et cela ne se finira qu’aux lueurs du jour suivant.

Les plus grandes vedettes locales passent sur la scène. L’une d’elles est cocasse, travestie, il gesticule tout en plume sur la chanson « I will survive » qu’il mime en play-back. Visiblement les villageois sont « bon public », car il reçoit à la fin de sa prestation quantité de roses! Puis c’est le tour de chanteurs (je ne reviendrai pas sur leurs performances) … Et ensuite c’est le tour du Karaoké.

Pendant ce temps les spectateurs rentrent chez eux. Il reste peu de monde, et tous sont complètement cuits de bière. Seule la sono n’est pas fatiguée et continue de vomir son flot de basses infernales.

Ce phénomène est « typique » de Ko Phangan qui accueille chaque mois la « full moon party » de Thaïlande. Cette île si pure, si belle, si … était visiblement trop calme!

Tant pis…
http://etoile-de-lune.net/etoiledelune/index.php
carte thailande_01

A lire également…

Saison flamboyante

Saison flamboyante

"Flamboyante floraison, étincelante joie aux couleurs de l'amour, portée en étendard de nos îles, alors même qu'elles...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This