Pai, ville du nord baba sur le retour…

» Publié par sur 20, Avr 2013 dans Album, Thaïlande, Voyage | 2 commentaires

Pai, ville du nord baba sur le retour…

Bonjour,

Pai est un petit village sans prétention. Dans le guide touristique qui accompagne nos découvertes, il est écrit qu’on y lézarde volontiers, et que si l’on n’a pas envie de s’aventurer dans les environs, il suffit de passer son séjour sur sa terrasse à admirer le paysage. Je ne cite personne et ne dirai pas le nom de mon guide, mais je me demande à quoi il « marche »? Pai est un village qui se veut « baba cool », ça fait très 68_art sur le retour. Quant au paysage somptueux… ben soit on n’a pas eu de chance et la brume a recouvert ce qu’il a vu, soit… ???? …

Quelques lignes plus tard, je trouve cette phrase : « Pai et ses trois rues ». Le bouquin affiche quand même une date de publication en 2011. Début 2011??? En deux ans, des rues, des feux de signalisation ont poussé, et du village champêtre, nous passons à une ville de province qui grandit, pousse et laisse s’installer une maison sur deux, une « guest house » aux couleurs psychédéliques desquels s’échappent quelques vapeurs de Marie-Jo… D’ailleurs, une guest-house sur deux affiche un panneau « à vendre » ce qui tente de démontrer que sa croissance touristique est plus lente que celle des rues de bitume.

Tout à fait notre genre!
On se sent plus décalés que jamais, dans cette ambiance. Et la rivière caillouteuse, au bord desquels des huttes en forme de tente canadienne sont dressées ne rattrapent pas le coup. Toute la journée, sous une chaleur écrasante, les rues dorment, elles se réveillent la nuit, à la faveur de commerces qui fleurissent sur les « trottoirs ». Tout le monde vend la même chose. Et tout se négocie.

Heureusement qu’on peut se perdre dans les tribus de montagne… Bilan, un peu sévère, mais réaliste.
J’allais oublier de vous dire… Mais Jonny Depp, le célèbre pirate des Caraïbes a choisi de prendre sa retraite dans ce contexte, et vit de la vente de ses effigies en trois D.

A plus pour la suite du voyage en Asie, et le passage de la frontière vers le Cambodge
Nat et Dom
http://etoile-de-lune.net/etoiledelune/index.php
carte thailande_01

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Je viens de découvrir votre site et le lis avec beaucoup d’intérêt et de plaisir.
    Vous écrivez merveilleusement bien. Et c’est avec impatience qu’on attend la suite de votre parcours et savoir quel sera le lieu où vous choisirez de vous poser.
    Ayant vécu en thaïlande et notamment à Chiang Mai, Pai et Mahe Hongson, je vous trouve particulièrement sévère avec ce pays.
    Vous dites que les gens n’y parlent pas l’anglais, j’en suis stupéfait!!!
    Je n’ai jamais eu aucun problème de communication. D’autant qu’il y a toujours eu beaucoup d’américains résidants.
    J’ai toujours cotoyé des personnes fort aimables, ne faisant jamais la mendicité pour survivre.
    J’ai d’ailleurs vécu dans une ferme praticant la permaculture à Pai, mais peut être vous a t elle échappée.
    Évidemment il y a Un certain réalisme dans votre description, mais je pense que vous y êtes restés trop peu de temps pour comprendre totalement cette culture.
    Et surtout vous mettez en exergue essentiellement les points négatifs.
    Ce que j’aime particulièrement c’est le fait que ce ne soit pas aseptisé comme en Occident.
    Je pense que le pays tend à perdre son âme à cause des touristes.
    La seule chose dont je soit sûr c’est que j’y étais bien plus heureux que dans le sud de la France!!!!
    En tous cas votre perception est très intéressante et m’a permis de remettre en question ce que j’avais ressentit.
    Je pense comme vous que le Cambodge est plus authentique (pour combien de temps encore?)
    Je n’y suis plus retourné depuis cinq ans, peut être les choses ont vraiment changé depuis?
    En tous cas merci pour tout le travail que vous réalisez au travers de ce blog. Je vous en suis infiniment reconnaissant.
    Amicalement
    Thierry Le Guen

    • Bonjour Thierry,
      J’ai lu avec intérêt votre message à propos de la Thaïlande, sur notre blog. Tout d’abord un grand merci d’avoir pris le temps de nous écrire, et de nous donner vos impressions. C’est toujours enrichissant. Je suis d’accord avec vous, je n’ai jamais été aussi sévère depuis 2003 et le début de mes écrits sur nos voyages… Peut-être une fois, à propos de Curaçao.
      Et je comprends votre étonnement. Ca me rassure aussi de vous lire, et de voir une autre version que ce à quoi nous avons raccrochés nos impressions.

      J’ai longtemps hésité à écrire ce que j’avais sur le coeur. Il est vrai que tout au long du site Internet, j’ai l’habitude de voir le beau, … du moins tous les beaux côtés, car ma philosophie première est : « il y a assez de malheurs relatés dans nos médias pour s’en faire un écho de plus »… Et après tout, tout n’est jamais rose, et tout n’est jamais noir non plus…
      Le problème avec la Thaïlande, c’est que nous avons tellement peu aimé, que j’ai encore édulcoré mon propos…
      aie aie aie !!!!

      Mais c’est très subjectif tout cela, et surtout très relatif.

      Il faut replacer la Thaïlande dans un contexte de voyage, et même si nous nous défendons de comparer les pays entre eux, cela ne fait pas de nous des amnésiques.
      Notre argument a été fortement influencé par 2 éléments poids lourds dans nos vies. Dom avait connu la Thaïlande il y a 35 ans. Quand nous nous sommes rencontrés il y a 25 ans (je fais court… 🙂 ) Il m’avait dit « à la retraite je me barre en Thaïlande »… Et moi de répondre : « TU y vas comment? » … Vu qu’il était sur le coup de la question… et bien on a fini par déterminer que nous nous y rendrions en bateau. Ce voyage nous a fait croiser une trentaine de pays, l’Amérique latine et la Polynésie étant les endroits qui nous ont le plus marqués par la gentillesses des habitants. Et lorsque nous sommes arrivés en Thaïlande, DOm était resté sur ses souvenirs vieux d’il y a 35 ans… et moi j’étais sous le charme des pays précités. Lorsqu’on a vu que la Thaïlande était surnommée le pays des « 1000 sourires » on s’est dit… c’est encore mieux que ce qu’on connaît… et… évidemment le pays a subi le choc de cette vilaine comparaison que nous voulons éviter à tout prix…

      Donc ce qui nous a choqué, ben c’est qu’on n’a pas trouvé les gens naturellement gentils, plus tôt vraiment commerciaux au premier abords (évidemment nous ne sommes restés que 9 semaines, trop peu sans doute)… le pays, était délabré, les forêts primaires vendues aux consortiums du mobilier, et … un monde fou!!!! Ben là, le pays n’y peut rien, mais c’est vrai que le Pacifique dont nous venions est plutôt « désert »… ça ne se bouscule pas!!!!

      Donc, lorsque nous y sommes allés, nous n’étions pas dans l’état d’esprit d’un couple de voyageur, mais dans celui d’un couple désirant s’installer, et on n’a pas trouvé d’endroit capable de nous retenir… On n’a pas eu ce déclic… pas d’affinités, comme cela peut exister entre les hommes…

      Pour rajouter à notre mauvaise impression, la rencontre d’une femme de mon âge, qui avait été vendue à 12 ans par son oncle, contre une télévision… C’est quand mm rare des pays où cette pratique est plutôt courante…

      voilà c’est une question de sensibilité… Rassurez vous, comme je vous le dis au début je suis en général ouverte, et vraiment positive, et suis mille fois désolée d’avoir ouvert ces impressions qui peuvent choquer ceux qui aiment ce pays.

      Vous nous poser la question de savoir où nous désirons nous installer. Et bien pour le moment nous sommes à l’île Maurice. L’Indien reste à découvrir, il nous reste beaucoup à faire : Madagascar, La façade ouest africaine, Indonésie, Inde (refaire Sri Lanka) Birmanie, Laos, Vietnam, Philippine, Australie… et donc nous avons choisi pour les 5 ans à venir Maurice, un HUB, où la vie n’est pas trop chère quand on vit localement, et où les bonjours fusent sans problèmes de langue (moi j’aime parler l’anglais, mais Dom aime parler le Français 😉 )

      Encore une petite chose, j’ai vu que vous aviez signé d’un j’aime sur notre page « J’aime notre belle planète ». Je ne mets plus à jour la page, car FB nous demande fréquemment de financer nos publications pour les promouvoir, ne le faisant pas, personne ne voit ce que nous publions. Ainsi j’ai migré vers HAPPY PLANETE, une autre formule de Facebook, où il suffit que vous nous demandiez en amis, nous formons un petit groupe sympa autour du thème voyage. VOUS Y ETES BIENVENU.
      http://www.facebook.com/HappyPlaneteNatDom

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>