Sukhothai

» Publié par sur 15, Avr 2013 dans Album, Thaïlande, Voyage | 1 commentaire

Sukhothai

Bonjour,

Un voyage en bus malcommode nous mène à Sukhothai. Nous trouvons un logement au bord de la rivière, Chris et son équipe nous accueillent dans un anglais plus que correct. Depuis que nous sommes arrivés en Thaïlande, nous bataillons souvent pour nous faire comprendre. Si nous formulons des phrases complètes, tout en utilisant les formules de politesse d’usage (Please…) ils ne comprennent plus rien. Il faut se débrouiller pour prononcer un mot à la fois, et trouver l’intonation asiatique pour arriver à ses fins! (je vous assure que mon « anglais » appris à Brighton en a pris un coup!)

Pas toujours facile! Ainsi pour demander où l’on peut faire une copie du passeport de Dom, nous devons nous reprendre à plusieurs fois, pour finalement nous voir envoyés au premier « coffee shop » (copu shop, soooo close!) du coin qui fait de délicieux expressos, mais pas de copie de passeport. Tout cela a tendance à forger une grosse ride sur le front, là, juste entre les deux yeux.

Nous reposons nos expressions faciales, seules aident au dictionnaire international à Sukhothai où Chris devance toutes nos envies. Malgré un jour de pluie qui handicape nos visites, nous aimons l’ambiance de cette ville. Les habitants y sont plus souriants, plus détendus que dans les régions que nous venons de visiter.

Nous sommes à la lisière entre la région centre et la région nord, Sukhothai perd toute influence de la mégapole de Bangkok. À vrai dire, Sukhothai avec Phimai fait partie de mes cités « antiques » préférées. Le site historique restauré est protégé de la ville. Nous déambulons d’un temple à l’autre au sein de ses remparts qui empêchent le flot de voitures et de motos. Une visite bucolique où nous pédalons joyeusement à l’ombre des grands arbres.

J’ai beaucoup aimé le Wat Si Chum, hors du circuit de tous qui protège un énorme bouddha assis dans une grotte fabriquée pour lui. Sa main est célèbre, tant elle est finement réalisée.

Un peu d’histoire :

Le parc historique est classé par l’UNESCO. Sukhothai et la civilisation qui fit naître ce royaume sont extrêmement importants dans l’Histoire thaï. En effet, on considère que l’ère siamoise débute avec l’apparition du royaume de Sukhothai au treizième siècle. C’est avec le roi Ram Khamaeng que le royaume s’émancipa de l’empire khmer et de l’emprise birmane. Le roi créa un état fort en développant le commerce. Il mit également en place une diplomatie intelligente. Il fut également un conquérant inassouvi et sa frénésie le poussa jusqu’aux portes de la Chine qui dût frapper d’un grand coup sur la table des négociations pour l’arrêter. Il adopta au titre de religion nationale le bouddhisme Theravâda. Il créa le nouvel alphabet national. Ces deux dernières institutions sont aujourd’hui encore les fondements qui unissent les Thaïs du vingt et unième siècle.

Le royaume de Siam qui fut créé en 1238 à Sukhothaï subsista jusqu’en 1939 (année où il prit le nom de Thaïlande). Le royaume dut au gré des guerres et des invasions déménager. Ainsi Sukhothai accepta en 1349 la suprématie d’Ayutthaya qui reprit le flambeau royal avec Ramitabodi 1er. En conséquence de quoi, en 1378 le roi de Sukhothai est rabaissé au rang de gouverneur. Sukhothai est détruit par les Birmans en 1563.

http://etoile-de-lune.net/etoiledelune/index.php
carte thailande_01

1 Commentaire

  1. Exact, la végétation rappelle Pimaï, qui respirait une « atmosphère »-un peu surannée ou hors du temps, assez particulière…apaisante/envoutante !

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>