Le marché flottant de Damnoen Saduak

» Publié par sur 31, Mar 2013 dans Thaïlande, Voyage | 0 commentaire

Le marché flottant de Damnoen Saduak

Bonjour,
Nous avons tous nos idées préconçues sur tout. Et notre arrivée en Thaïlande était guidée par un souvenir de Dom datant d’il y a 30 ans. Il avait passé des moments si extraordinaires en Thaïlande qu’il poursuivait depuis tout ce temps le but d’y vivre. C’était et c’est semble-t-il encore (?), le but du voyage en bateau : arriver en Asie pour s’y établir.

Tout change et il est probable que nous sommes partis en mer, au moment où le monde a le plus changé. Songez que Skype n’existait pas au jour de notre départ… Le voyage en mer protège du monde, et rend son équipage « décalé » (je parle de ceux qui, comme nous, n’ont vécu que la mer, sans vraiment rentrer au pays, toujours sur les « routes » de l’océan sans pause dans cette vie de SDF)

Oui, décalés, nous le sommes!
Nous n’avons pas suivi l’évolution du monde. En Thaïlande plus qu’ailleurs, nous aurons un regard sans doute « décalé » par rapport à la plupart des visiteurs venant directement en avion depuis leur pays d’origine. Cela dit, ne nous jetez pas la pierre, en Europe vous êtes abreuvés d’émissions et de reportages tous plus débiles les uns que les autres prônant les bienfaits d’un déménagement en Thaïlande, témoins à l’appui qui disent tous la même chose. Il n’y a pas eu, bizarrement de reportage sur ceux qui, inspirés par la télévision, et son flot d’images et de sons, sont revenus fissa dans leurs pénates, déçus des goûts de paradis (trop chaud, trop de moustiques, barrière de la langue, affluence, pollution, disparition de la nature sous le poids d’une population croissante… et j’en passe). Je vous rassure, tout n’est pas aussi noir! Il y a deux côtés à chaque pièce de monnaie.

Dans les premiers jours, nous avons voulu nous insérer dans le rang des touristes et nous avons (chose que nous n’avons jamais faite avant) participé à deux jours de tours guidés. L’HORREUR! Le rythme, les contraintes, cette impression d’être dans une usine d’abattage à touristes. Spectateurs d’un mauvais scénario.

Deux jours décevants et inintéressants. Dans la liste : le marché flottant, la ferme aux crocodiles, le pont de la rivière Kwae Yai et la dernière, mais pas des moindres animations « le temple bouddhiste des tigres ».

Le marché flottant n’existe plus en Thaïlande, il n’y a plus la moindre authenticité à cette pratique qui est reconstituée pour les touristes. Les tours opérateurs payent les intervenants pour venir « faire semblant ». Nous y sommes allés un samedi, complètement leurrés par la pratique, puisque les touristes sont, eux aussi, asiatiques. Ils représentent 70% du flot de visiteurs qui totalise deux millions de personnes par an. Les Thaïs et pays limitrophes se baladent en barque entre les vendeurs de fruits et chapeaux, ce qui donne l’illusion d’une couleur locale. Au passage, les « figurants » proposent des « souvenirs », des petits plats, des fruits, après tout, ils sont là pour ça.

Bref vous ne voyez plus le marché flottant, mais un flot de « Bangkokois » venus s’offrir une attraction de « retour dans le temps ». Le pourtour du marché vous donne la puce à l’oreille, puisque les quais sont envahis de vendeurs de tee-shirts, et de gris-gris touristiques.

Si ceux qui sont à la recherche d’authenticité froncent les sourcils en voyant des barques chargées de copies de sacs Vuiton, Channel, et le logo de Mac Donald, tous ceux qui se relaxent avec humour en côtoyant les touristes asiatiques pourront faire le plein de clichés « couleur locale » du 21e siècle. En réalité cette visite n’est pas méchante, elle ne fait de mal à personne et chacun y trouve son compte.

A plus,
Nat et Dom en voyage en Asie…
LIEN vers les vidéos de Dom : http://youtu.be/UdBtYMUBebk
http://etoile-de-lune.net/etoiledelune/index.php

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>