Hienghène, le « must » de la Nouvelle-Calédonie.

» Publié par sur 13, Fév 2013 dans Album, Escales, Nouvelle Calédonie | 3 commentaires

Hienghène, le « must » de la Nouvelle-Calédonie.

Bonjour,

La poule de Hienghène est si populaire qu’elle effacerait le caractère historique de la région qui a vu naître Jean Marie Tjibaou, l’icône de l’indépendantisme néo-calédonien.

Pour qui visite la Nouvelle-Calédonie, la poule est un « must ».
« Comment, vous n’avez pas encore vu la poule? »…

J’avoue que je n’aime pas les « must ». Face à ce mot « must » je ressens comme une allergie, une poussée irrépressible d’indiscipline chronique qui m’habite depuis tant d’années. Bon Ok, je fais taire le « shroumpf » qui grogne en moi! Soyons beaux joueurs! Et allons voir cette satanée « poule » qui fait caqueter tant de monde!

À vrai dire (est-ce mon esprit antinomique qui fait encore des siennes?) lorsque nous découvrons pour la première fois ce rocher, je ne vois pas une poule couvant le lagon, mais j’y vois le visage picoté d’un tambour d’Ambrym. Je ne vois que cette face stylisée sculptée par les célèbres artistes du Vanuatu. Sans doute que l’angle n’était pas le bon.

Nous aimons nous arrêter au bord de la route, lorsque le panorama nous plaît, mais nous ne nous arrêtons pas forcément aux aires dédiées à cet effet, et de là où nous sommes, notre angle est bien différent de celui considéré depuis le belvédère. Je vous assure que le popotin de la poule ressemble aux sculptures ni-vanes!

Allons, allons… rentrons dans le rang, petits poussins! Quelques kilomètres plus loin, nous trouvons sous l’ombre de merveilleux flamboyants qui ont poussé en parasols salutaires, LA vue dont TOUT LE MONDE prend LA MEME photo. Difficile de jouer l’originalité. La Poule est là, devant nous. Il ne reste qu’à lui trouver un nid de fleurs qui flamboient!

Pour le reste, nous avons complètement zappé le sphinx. Et c’est grâce à Sylvie, dans un appel désespéré « mais où qu’il est donc? » que nous devinons un sphinx, regardant la poupoule!

Outre ces formations rocheuses qui aiguisent l’imagination des visiteurs, l’environnement de la poule est magnifique. Fait de fjords où s’écoule en cascades éternelles une végétation tropicale, le paysage est gracieux et paisible. Le rivage se laisse aller en courbes tarabiscotées et flirte avec l’eau aux teintes végétales de l’opacité du jade.

Il eut été bête de rater cette région sous prétexte que tout le monde y va, elle vaut le détour 😉

Nat et Dom
http://etoile-de-lune.net/etoiledelune/index.php
Pour ceux qui aiment situer sur une carte n’hésitez pas à l’agrandir
carte_nouvelle caledonie

3 Commentaires

  1. Wouah comme c’est beau !!!!! Merci pour ce beau moment !!!!!

  2. Quelques clics sur votre blog et voilà la fièvre du voyage qui resurgit! Des images magnifiques accompagnées d’aventures toujours aussi bien partagées, un régal! Nous serons bientôt à notre tour sur le Caillou, du 15 avril au 3 mai, peut-être aurons nous l’occasion de s’y retrouver pour échanger nos dernières expériences Calédo-Vanuataises.

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>