Very Wetr ! Les danseurs de Lifou aux grands sourires

» Publié par sur 12, Jan 2013 dans Album, Escales, Nouvelle Calédonie | 0 commentaire

Very Wetr ! Les danseurs de Lifou aux grands sourires

Bonjour,

Dès notre arrivée à Lifou, nous entendons la rumeur qui nous souffle de nous rendre immédiatement dans la baie de Santal, là, une troupe de danse donne une représentation. Sans hésiter, nous filons sur Easo, et nous voyons se préparer la troupe de Wetr. Ceux qui sont allés au festival D’Avignon en juillet 2012, auront certainement remarqué ces danseurs aux larges sourires, aux tambours faits de bambous frappés sur le sol, aux costumes colorés.

La troupe fêtait en 2012 ses 20 ans d’existence. Vingt ans à entraîner des jeunes et des moins jeunes au coeur de la tradition du district du nord de Lifou. Cette troupe est aussi celle qui accueille les paquebots venant d’Australie.

Nous sommes chanceux, car en dehors de l’accueil des Paquebots, de festivals ou de fêtes paroissiales, les troupes ne donnent aucune représentation de danses ou de musiques traditionnelles s’adressant au public. Plus qu’un folklore, les danses traditionnelles représentent l’une des expressions de la vivacité de la coutume et des traditions des Kanaks des îles Loyauté.

« La troupe a été créée en 1992; à l’initiative du grand chef du district du Wetr, et de l’ADCK (agence de développement de la culture kanake), pour participer au festival des arts du Pacifique aux îles Cook. Le thème était : « Les navigateurs océaniens ». Dès le début,nous sommes partis sur une création avec des danseurs de chaque tribu du district ». La dynamique a perduré et la troupe s’est fait un nom; participant à de nombreux festivals. Le nombre de danseurs varie de vingt à quarante, selon l’évènement et la disponibilité de chacun. (Joseph Hnamono, l’un des fondateurs de Very Wetr)

Lors du Festival d’Avignon le chorégraphe de la troupe, Umuissi Hnamano a répondu aux questions de la presse française (RFI). Je vous livre ici, les éléments les plus intéressants :

« Wetr, cela veut dire pays. C’est une montagne, c’est le nom de notre pays. »

« Notre objectif est de rassembler tout le monde, de refaire vivre les traditions avec les danses et de ne pas perdre la transmission avec la jeune génération. »

La tradition ressuscite, car elle a été menacée par « la religion, l’arrivée de la colonisation. Ces danses-là ont été mises de côté, interdites, car ce sont des danses guerrières ». (Aujourd’hui nous avons intégré les légendes anciennes et transformé le message.) « Hier c’étaient des danses de guerriers, mais aujourd’hui ce sont des danses de joie. Hier c’était une danse pour préparer les guerriers, pour aller à la guerre. C’était interdit aux femmes. Ce n’étaient que les hommes qui dansaient. Mais maintenant, on a intégré les femmes. C’est aujourd’hui une danse de joie, pour partager avec les autres. »

« Toute la danse et toute la musique sont basées sur le battement des pieds, avec des grelots. Et puis il y a aussi le bambou. Le bambou, qui est important pour nous, ça frappe le sol. Et puis les pieds qui tapent le sol, pour nous cela a une signification. C’est pour soulever la poussière, être avec nos gens qui ne sont plus là. Et c’est pour donner le rythme. »

Depuis leur enfance, tous les membres du Wetr ont appris à danser, chanter et s’accompagner de petites percussions végétales et de bambous à sonorité grave et sourde. Traditionnellement, ce sont les « anciens » qui chantent et les jeunes qui dansent. Leurs danses sont rythmées par des frappés de pieds sur le sol qui génèrent une sensation de force et de précision. Chaque regard est ouvert, franc, souriant, ce qui change énormément des représentations de danse de la Grande Terre, où les regards sont cloués au sol. Les chants sont polyphoniques.

Nous commençons donc ce séjour à Lifou sous les meilleurs augures!
(Sources: Interview de RFI)
Nat et Dom
http://etoile-de-lune.net/etoiledelune/index.php

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>