Port Vila, Un musée très très particulier !

» Publié par sur 30, Oct 2012 dans Escales, Vanuatu | 0 commentaire

Port Vila, Un musée très très particulier !

Bonjour,

Voici l’avant dernier volet du Vanuatu, avant de passer à l’escale suivante.

Sans Min Tuh du bateau Nouvelle Vie, nous n’aurions jamais visité le « musée du père Rodet » à Port Vila. Un grand merci à toi, pour cette magnifique et incontournable découverte!

Le père Rodet est sur le territoire du Vanuatu depuis 1961. Il a vécu dans pas mal d’îles, au contact direct de la population ni-vane. Il a connu avec elle l’indépendance, et il a contribué à construire plusieurs écoles catholiques. Outre sa fonction ecclésiastique qui n’est pas pesante dans son comportement, il a complètement embrassé l’âme ni-vane. Il aime ce pays et veut y finir ses jours. De ses 50 années de service communautaire, il a ramené « quelques souvenirs ». Parfois, il a sauvé d’exportations sauvages des monceaux d’oeuvres locales. Parfois, il a accumulé ces oeuvres par les dons de ses paroissiens. Il ne veut rien garder pour lui, rien donner à l’Eglise Mariste dont il fait partie. Il désire que tous ces objets représentatifs de la culture ni-vane, et de la notion de beau que les hommes ont mis en place dans chaque île soient transmis aux générations futures.

Il ne pouvait bâtir un musée, car il aurait fait concurrence au musée national du Vanuatu qui siège à quelques rues de là. Avec l’aide de son évêché, il a construit ce que l’on nomme au Vanuatu un « Utlalo », ou endroit « tapu ».

En trois salles, peu éclairées, il nous transmet son amour pour le Vanuatu, et son expérience d’un demi-siècle. Il tait volontairement ses notions théologiques pour laisser parler les us, les coutumes de la culture ni-vane. Avec humour, il survole les croyances de chacun, il va rechercher les légendes fondatrices du monde des insulaires, il partage avec eux le kava, la vie, et la malaria. Sans jugement, il évoque le monde des esprits…

Le monde des esprits fait partie de la vie des Mélanésiens. Ils se nommeront Tamaté, BokiBoki, Gmaï… Ils prendront la forme d’une pierre, d’une feuille, de flacons, de masques, de tout objet hétéroclite qui aura une apparence simple ou effrayante. Ils auront aussi des noms comme Nakaimas, Manu, Su… Ils vivent partout, dans les roches, les arbres, la brousse, en bord de mer. Ils vivent près des hommes et restent en contact avec eux. Certains sont bons, et lorsqu’ils sont invoqués et flattés par les hommes, ils leur offrent une bonne récolte d’ignames. Lorsqu’il est invoqué, il ne l’est pas par n’importe qui, mais par un initié qui connaît le rituel et mettra la force de l’esprit dans une pierre qui enterrée dans le jardin assurera la récolte. Les esprits sont capables de tout : faire venir le soleil, la pluie, apaiser la mer…

Je me demande pourquoi je ne cacherais pas une pierre ensorcelée dans mon bateau, plutôt que de prendre la météo ???

Mais il n’y a pas que de bons esprits. Certains d’entre eux sont pervers, et aident à la réalisation de projet néfaste. Ils apporteront la maladie, voire la mort à un voisin que l’on n’aime pas… Toujours en enterrant une pierre « ensorcelée », dans le terrain du voisin!

L’homme du Vanuatu vit donc au contact permanent des esprits.

Rationnellement tout ceci est inexplicable. Mais le prêtre qui nous guide dans la visite nous prévient gentiment qu’il est peut-être sage de ne pas en rire trop vite…

Décidément, le père Rodet dément tout ce que j’ai pu observer et lire ces derniers temps sur le rôle des missionnaires dans le Pacifique. Ils ont, et cela est avéré, chamboulé les cultures. Ils ont imposé leurs croyances, ils ont parfois commis l’irréparable en annihilant 3000 ans de mémoire ancestrale. Mais parfois, certains prêtres et missionnaires ont eu conscience que le passé des insulaires leur était vital. Que seule leur sagesse ancestrale leur permettrait de survivre au monde moderne. Ces prêtres là, ont tenté de réparer le mal fait. Et c’est l’oeuvre de toute une vie.

A demain, pour une conclusion au séjour ni-van
Nat et Dom

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>