FIJI : quelques photos et impressions pêle mêle

» Publié par sur 1, Sep 2012 dans Escales, Fidji | 0 commentaire

FIJI : quelques photos et impressions pêle mêle

Bonjour,

Nous vivons notre séjour aux Fidji à plein temps. Depuis hier nous avons changé de logement, et de catégorie, mais finalement nous n’avons perdu que le sèche cheveux, et notre porte-monnaie y a gagné grandement (! ;-)). La salle de bain (avec eau chaude), la chambre, le lit confortable sont là. Bref, un confort comme vous le connaissez chaque jour chez vous. Depuis hier, donc, nous nous sommes rapprochés du bord de la mer. Nous sommes carrément sur la plage. La première image en arrivant fut, un jeune cheval venant renifler mon appareil photo. Le trouvant trop entreprenant, je demande à Dom de poser avec lui. Rien à faire, c’est vers moi qu’il vient!

Je le pense « amoureux »… Il doit simplement être myope! Sa maîtresse a le même gabarit que moi, les cheveux blonds et … il pensait que je lui apportait sa carotte quotidienne. Elle soigne bien ses chevaux. Ils vivent sur la plage chaque jour. Elle en possède plusieurs, et … peut-être qu’un soir je ferai une balade sur la plage, qui sait? En attendant, j’ai oublié de demander le nom du jeune cheval « si amoureux ». J’étais trop sous le charme!

Ces deux derniers jours ont été si remplis que je ne pourrai vous livrer des photos et des sujets « ordonnés » qu’au retour. Mais sachez qu’on adore l’ambiance fidjienne. Les gens sont gentils, les sourires sont sur tous les visages. C’est très agréable. On se balade, les enfants crient des « bula » à tout bout de champ. Ils sont même équipés de panneaux où ils ont peint le « bula » national et le brandissent à l’approche de bus, ou de voitures. J’ai pensé qu’ils étaient « engagés » à le faire. Mais non! Pas du tout… Incroyable! C’est un passe-temps de gamins…

La plage où nous logeons pour l’instant a un reflet de cendre. La mer est de couleurs changeantes selon que l’inclinaison du soleil, la force du vent, et la couleur du ciel. A certains moments, surtout à marée basse, elle a de petits airs de mer du nord. Les vaguelettes ont imprimé le sable de légers rebondis où le pied y trouve une courbure idéale.

En nous baladant, nous avons trouvé, ce qui est « sans doute » la monture idéale du voyage. Il s’ancre à quelques mètres de la plage, se fiche des marées, se pose presque partout et peut se faufiler dans les endroits les plus inattendus et sauvages. Vous le découvrirez dans le lot de photos que je vous offre pêle-mêle.

A plus, pour vous raconter plus de Fidji
Nat et Dom

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

etoiledelune

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>