Towoc un village paisible du Nord de SANTO

» Publié par sur 23, Août 2012 dans Escales, Vanuatu | 0 commentaire

Towoc un village paisible du Nord de SANTO

Bonjour,

A Towoc nous vivons un rythme local dans notre hutte en bambou au toit de natangora. Nous nous levons avec les premières lueurs du jour et nous nous couchons comme les nombreuses poules qui vaquent sur le terrain, lorsque le ciel devient trop noir pour poursuivre une lecture.

Trois huttes identiques accueillent les étrangers au village, une hutte centrale nous réunit autour d’une bonne table dressée par Jocelyne. Elle nous régale de petits plats simples, mais délicieux. Et puis, pour tout confort, des « sanitaires » dans le jardin. Il n’y a pas d’eau courante, donc la chasse d’eau, c’est le seau d’eau de pluie et la douche c’est le bac d’eau et la gamelle pour s’arroser. Très vite nous nous trouvons un compagnon fidèle : Max un chien de cocotier qui semble porter des soquettes blanches aux 4 pattes. Il nous tient compagnie sur la plage, ou sous le patio pendant nos lectures, il se fait discret pendant les repas… mais il apprécie les dons offerts à l’insu de notre hôtesse! Il fait la loi sur son terrain. Il remet les poules et les coqs au pas, et les veaux et vaches qui traversent la plaine sont rangés en troupeau ordonné sous ses aboiements, les cochons et porcelets ne s’attardent pas sur son territoire!

La famille compte quatre garçons et une adorable petite dernière, adoptée des îles Banks, dès l’âge de huit mois. Elle a deux ans, et parfois Jocelyne me la confie, pour une « lecture » de son livre d’images. Elle est craquante!

Nous vivons au bord d’une baie dont l’horizon est barré par quelques îlots. L’eau malgré le ciel gris garde une couleur de jade laiteux. A marée basse, nous assistons au phénomène de résurgence d’eau douce. La région contrairement au reste de Santo ne possède pas de rivières. En l’absence d’écoulements de surface, la nature poreuse du sol absorbe l’eau, et s’évacue via un réseau souterrain avant de se confondre à l’eau de mer. A marée basse, les habitants ainsi que les animaux récupèrent cette eau fraîche et potable.

Nous troquons rapidement notre « douche » à gamelle, contre cette gigantesque salle de bain naturelle! L’eau est douce sur une grande distance, la plage forme des petites baignoires. D’accord, elle est fraîche, très fraîche!!! Et nous avons quelques difficultés à nous y plonger, mais lorsque nous nous y habituons, nous trouvons tout cela délicieux!

A plus, pour d’autres découvertes de Santo
Nat et Dom
Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>