VANUATU : escale du Phocéa à Port Vila

» Publié par sur 3, Août 2012 dans Escales, Vanuatu | 1 commentaire

VANUATU : escale du Phocéa à Port Vila

Bonjour,

Je vous parlais hier de Hine Moana, la pirogue du Pacifique conçue selon les modèles ancestraux des premiers navigateurs océaniens. Aujourd’hui, nous passons à un tout autre type de bateau. Il ne peut plus être qualifié d’avant-gardiste, mais il le fut lors de sa conception en 1975. Le Phocéa, anciennement Club Med est ancré en baie de Port Vila depuis une petite quinzaine de jours.

Nous connaissions le bateau, par les prouesses d’Alain Colas qui l’a piloté seul. Nous nous souvenons de cette transat légendaire, où Eric Tabarly et Alain Colas se sont lancés dans la bagarre, chacun sur des bateaux très différents. A l’époque Colas faisait des reportages depuis le cockpit de son « démesuré » club Med, affirmant qu’il naviguait en Charentaises, et se sentait à l’abri… Une traversée épique où Eric Tabarly, par contre n’avait pas fait un seul report radio, se battant contre la tempête, décidant à bout de fatigue de se mettre à la cape pour récupérer, puis repartant pour apprendre en arrivant à bon port qu’il était le premier.
Quelle époque! Aujourd’hui, nous passons le long de la coque de ce bateau mythique. Nous le découvrons pour la première fois, en grandeur nature ! Sincèrement, c’est encore un beau bateau ! Quelles lignes ! Il est vraiment immense ! Nous admirons l’exploit de Colas, comment a-t-il pu naviguer seul sur un tel monstre?

En 1975, il était sorti des chantiers varois de Toulon. Il doit ses lignes au talent de l’architecte naval marseillais Michel Bigoin. Ce quatre mâts majestueux mesure 75,15m de long pour seulement 9,60m de large et 304 tonnes de déplacement.

En y songeant, ce bateau a eu des propriétaires aux caractères bien trempés comme Colas, Tapie, et puis la famille Ayoub reprit le flambeau après les déboires politicojuridiques de Bernard Tapie. Après ses nombreux changements de propriétaire, il a été rénové et réaménagé en 1999 puis en 2006. Son prix de vente était… selon certaines sources de 10 millions d’euros, et selon d’autres à 25 millions d’euros. Pas si mal, comme investissement, quand on pense qu’il se loue à la semaine pour 196 000 euros en haute saison, et 175 000 la semaine en basse saison. Il est actuellement aménagé pour 12 passagers avec 6 cabines doubles. En revanche, on ne sait rien ou presque du propriétaire actuel.

L’on m’a susurré ici que le Phocéa arrive tout droit de San Remo. Il a rallié le Vanuatu en 66 jours, en passant le canal de Panama et faisant une escale de quelques jours aux Tonga.
Performance !
Le Phocea fait une escale diplomatique sur Vanuatu, et arbore le drapeau ni-van tandis que leurs bouées affichent encore comme port d’attache le Luxembourg… L’une de ses voiles est actuellement en réparation. Lorsqu’il lèvera l’ancre, il traversera le détroit de Tores pour rallier, en direct, la Thaïlande.

A plus, pour d’autres nouvelles du Vanuatu
Nat et Dom
www.etoiledelune.net
PS : ne vous fiez pas au beau ciel bleu, les photos ont été prise avant notre départ pour Santo, depuis Monsieur Hélios se fait rare!

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

1 Commentaire

  1. Bonjour,

    Dans le cadre d’un sujet sur l’histoire du Phocéa, je recherche une photo récente de ce bateau. vos visuels m’intéresse tout particulièrement. Photo à paraitre dans l’équipe magazine.
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Fred Marcos 06 03 95 02 24

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>