VANUATU Port Vila, fête de la musique

» Publié par sur 21, Juin 2012 dans Escales, Vanuatu | 0 commentaire

VANUATU Port Vila, fête de la musique

Bonjour,

Et bonne fête de la musique!

Aux Vanuatu, l’alliance française organise ces festivités avec enthousiasme et ferveur. Le patron de l’alliance m’a même enrôlée pour des clichés à publier dans je ne sais quoi… Bof 😉 Des chapiteaux sont dressés en front de mer, ainsi que sur le parking de l’alliance française, ou dans les restaurants qui portent le nom de « au pêcher mignon », « la terrasse »… Des consonances françaises pour des établissements tenus par des « expats ». Ils propagent leur art culinaire, et j’avoue que la fête de la musique a été non seulement le moment de découvrir le rap franco-nivan, mais aussi, les bonnes crêpes comme on les fait chez nous!

Des crêpes! Pas des glaces!

Car j’avoue que le climat donne plus envie d’un bon chocolat chaud et d’une crêpe que d’une glace et d’un jus de fruit noyé dans les glaçons. Et encore, ce soir ils ont de la chance. Le ciel est étoilé. Hier soir, il tombait des trombes d’eau. Depuis que nous sommes aux Vanuatu, j’ai ressorti la garde-robe demi-saison. C’est la première fois depuis bien des années que je range les petites robes légères et que je mets manches longues et pantalons. Ici c’est l’hiver! On est quasiment à la même latitude que Tahiti, et pourtant je n’ai jamais eu froid là-bas comme ici.

Bon ok… je suis trop tropicalisée et dès que le thermomètre affiche moins de 25 degrés je grelotte. Mais le matin, il fait 21 dans le bateau, et moins dehors. J’ai ressorti la couette polaire pour le lit! C’est tout dire! Le changement a été rapide. A Wallis, nous étions en nage tant il faisait chaud. Et paraît-il que les températures y restent autour de 30 degrés toute l’année.

Nous allons attendre avant de descendre sur Nouvelle Calédonie, car là-bas, les 23 degrés on les atteint dans les journées chaudes en plein midi, tandis que la nuit ça descend largement sous les 20.

Bon ben … je n’étais pas partie pour vous parler du climat. Mais de musique!

Que dire de cette soirée qui bat son plein au moment où la plupart d’entre vous ne sont qu’à l’heure du déjeuner? Et bien l’ambiance est bon-enfant, nonchalante. Quelques groupes de rue, dans le noir, timides… Les chanteurs se succèdent sur les estrades, et les spectateurs sont discrets, autant que leurs applaudissements.

Le style de musique?
Et bien quand ce sont les Nivans, on a la sensation qu’ils chantent toujours la même chanson, accompagnée de guitare, et de cette caisse de résonance, munie d’un bâton et d’une corde. Des jeunes s’adonnent au Hip Hop. Tendance « je suis pas d’accord », « le gouvernement est nul », « on est indépendant, mais pas libre »… Et puis… ben je ne suis pas une pro de la musique, mais dans l’ensemble, Dom n’était pas emballé, et moi j’ai plutôt badé mon regard sur la population, ses mimiques, et l’ambiance générale m’a parue gentillette.

Au moment où je vous écris, ça fait plutôt du bruit, mais raisonnablement. Rien à voir avec Paris qui tient toute la capitale éveillée, peu importe si on se lève tôt demain!
Nous sommes rentrés dans l’espoir justement de partir tôt demain, car… Les 7 pirogues traditionnelles du Pacifique sont à l’ancre devant la ville. Fa’afaite est là aussi! Quelle émotion de revoir cette pirogue double que nous avions vue pour la première fois à Tahiti, qui était partie avec ses « soeurs » vers Hawaii!!!!

Demain, nous allons les suivre et je vous en reparlerai
A plus… et bonne fête de la musique à tous
Nat et Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>