NAVIGATION VERS WALLIS position et conditions

» Publié par sur 10, Mai 2012 dans Navigation | 0 commentaire

NAVIGATION VERS WALLIS position et conditions

14:19.83S 167:10.18W
position à 14 locale ( 23h50 UTC ou deux heures en France)
Distance restant à parcourir jusqu’à Wallis : 530 milles nautiques
Distance parcourue depuis le départ : 950
Cap suivi : 250°
vitesse du bateau : 5 noeuds
Allure : vent arrière, sur grand voile haute, bâbord amure

Conditions :
Houles croisées, fréquence 10 secondes, hauteur 13 pieds
Vent 10 noeuds Est sud Est
côté ciel : encore des gros nuages à l’horizon, des flash cette nuit, mais très éloignés, on est sous un voile d’altitude mélangé ciel bleu.

Bonjour chers amis du voyage

Depuis hier 16 heures, nous avons bien marché. Notre Etoile s’est prise pour une « filante ». Elle a ligné des records de vitesses max à 12 noeuds, puis 13.5 noeuds, et un surf à 17.7! Waou! Quelle cavalcade! D’ailleurs j’ai débaptisé l’océan Pacifique, pour le surnommer Rodeo Drive! Ça lui va beaucoup mieux, le père Magellan aurait dû y penser avant de graver pour des siècles des cartes marines mensongères.
😉

Cela dit, depuis le temps qu’on le chevauche, ce cheval cabré, et bien on s’y fait, le bateau reste très maniable, et plus la vitesse est élevée, plus on survole les nids de poule. Par contre, depuis midi le vent s’affaisse un peu. Côté ciel, on a un gros macaron de ciel bleu au-dessus du mât, pourvu que ça dure!!!!

Il reste autour de nous, sur les confins de l’horizon des bourgeons suspects. Mais on ne va quand même pas se prendre sur le bout du mât tout ce qui traîne au large!

L’autre jour, je vous parlais de la fréquence des vagues, qui est au moins aussi importante que leur hauteur. Et bien j’oubliais dans ces journées clémentes, une composante : la direction! L’océan Pacifique a pour manie quotidienne de générer des vagues croisées. Par exemple, pour le moment nous subissons une houle assez longue, mais assez haute 4 mètres et plus venant du sud. Tandis que la houle du vent, venant d’Est, est plus courte en foulée et moins haute : 2 mètres. Tout ce tintouin se chevauche et peut s’additionner, ce qui peut donner des vagues de 6 mètres par moment.

Voici un petit cours pratique à l’usage des « Terriens ». Posez une planche sur une grosse boîte de conserve ronde. Posez vos pieds aux extrémités de la planche. Ondulez vos hanches sur un rythme de zouk antillais de carnaval et gigotez les bras sur un rythme de rock and roll tout en gardant les pieds sur la planche en équilibre. Voilà! Vous y êtes, vous êtes prêts pour le grand Pacifique et ses horizons sans fin!

Pour la suite du voyage, nous hésitons encore entre une halte sur Samoa qui n’est plus qu’à 36 heures de voiles et poursuivre notre route, comme prévu sur Wallis. L’hésitation vient évidemment de la météo et de ses prévisions. Pour le moment nous marchons bien et n’avons pas envie de ralentir la cadence, par un stop. Par contre, étant très changeante depuis le début, si la météo devait se dégrader rapidement, une escale pourrait nous faire repartir dans de meilleures conditions.

A plus, pour d’autres nouvelles du large,
Nat et Dom

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>