ENTRE CIEL ET MER l’artiste d’un soir

» Publié par sur 29, Déc 2011 dans Escales, Polynésie | 0 commentaire

ENTRE CIEL ET MER l’artiste d’un soir

Bonjour,

Lorsque vous regardez le coucher du soleil ne restez-vous pas béats?

J’avoue que chaque soir je le regarde plonger dans l’horizon, s’enfoncer dans les vallées, fuir derrière une montagne ou s’abîmer dans les vitres des immeubles d’une ville… Où que je sois, j’essaye toujours d’arrêter le temps, d’arrêter tout pour lui. Avez-vous remarqué qu’il est rare qu’il ne nous fasse pas un signe? Même par temps gris, il est là, tapi derrière les nuages. L’orage gronde, la pluie tombe toute la journée, mais il tentera dans un ultime rayon du jour d’immiscer quelques couleurs dans les soirées de ceux qui le guettent.

Le soleil quel pourvoyeur de bonheur. D’un trait de rouge, d’une giclée d’orange, d’une lézarde d’or, il transcende les mauves et les anthracites. Chaque matin il se lève et semble tout au long du jour concocter le tableau qu’il nous offrira au crépuscule. Chaque soir, il dessine d’autres courbes, il façonne d’autres nuages, il embrouille le ciel de lueurs nouvelles. A chaque coucher, il révèle une autre palette inédite, splendide. Un modèle unique et éphémère. Ces images évanescentes sont les plus magiques, offertes à tous quelque soit son rang, il suffit de regarder et d’imprimer son âme des beautés offertes en toute simplicité, mais avec une telle puissance!!!

A plus, pour d’autres clins d’oeil des îles
et d’autres coucher spectaculaires ou doux en nuances, ils me raviront toujours le coeur
Nat et Dom
Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>