BORA BORA spectacle O Marama, un grand show!

» Publié par sur 12, Déc 2011 dans Escales, Polynésie | 0 commentaire

BORA BORA spectacle O Marama, un grand show!

Bonjour, chers amis blogueurs,

Dites, moi… Mais vous êtes de plus en plus nombreux à suivre quotidiennement ce blog???
Quelle fidélité, c’est très encourageant!

Je vous retrouve enfin dans de bonnes conditions de communication. J’ai quelques difficultés avec les nouveaux logiciels de mon nouvel ordinateur, l’ergonomie de windows7, les traitements de photos se sont passablement compliqués. J’étais restée sur des versions anciennes (Vista, Paint Shop…) qui me convenaient tout à fait. Des fonctionnalités pratiques, des écrans clairs voilà ce dont j’ai besoin. Un ordinateur et ses logiciels doivent, à mon sens, rester avant tout pratiques, utiles et ne pas perdre l’utilisateur dans un tas de boutons qui masquent l’essentiel. Bon, je ne vais pas grogner et faire le mouss’ acariâtre qui s’en prend aux informaticiens…
Hum… Pauvre Dom!
Ses anciens collègues auraient quelques hauts le coeur en passant dans le cockpit au moment où je les prends à parti devant mon écran. Hé oui, lorsqu’on change trop mon environnement de travail, que je prends plus de temps à chercher ce que l’informaticien a voulu expérimenter qu’à vous livrer de belles photos, je bougonne ferme! Que dire des textes, ils finiraient tous au panier à chaque vague de découragement! Et dans ce cas, je sors ma petite phrase assassine : “Un informaticien, se lève le matin en se demandant comment, il va bien pouvoir embêter la planète entière! Et souvent il y arrive très bien!”
Bouh!!!! Ce n’est pas joli ce que je dis, là, et surtout très injuste! Bon, bon, je l’admets, je suis “parfois” de mauvaise foi
surtout lorsque je trouve des nouveaux petits émoticoms que j’utilise, comme tout le monde

jpgQ3gRYy53DDAllons, allons, ne gâchons pas ce moment de retrouvailles avec des petites considérations futiles.

La soirée hier fut grandiose!

Le spectacle Te Reo donné par la troupe O’Marama était un vrai show!
Une vraie scène a été montée (souvent les groupes se produisent sur le sable de la place principale, sans plus de décor que des feuilles tressées et des fleurs arrangées) C’est toujours très joli, mais hier, ils ont mis le paquet! La décoration alliait le moderne au traditionnel. Le thème choisi était Te Reo, ce qui signifie le langage, la voix. Te Reo est sacré en Polynésie, c’est la langue des ancêtres, la survie des tupuna, le moyen unique de transmettre aux générations futures ce qu’était le monde avant l’arrivée des Européens! Pour chaque tableau la troupe de quarante danseurs changeait de costumes, tous plus époustouflants les uns que les autres. Les chanteurs et musiciens transcendaient la salle. Tout en gardant les rythmes de pahu (tambours) et tohere (instrument à percussion traditionnel), O’Marama emporte le spectateur dans un monde universel, mêlant les himene au gospel. Harmonie parfaite des voix et des instruments! La chorégraphie était sans égale, étourdissante par l’ardeur des vahine à ébranler leurs hanches !

Franchement c’était géant!

Seul petit bemol, tandis que le spectacle a été diffusé à Raiatea et que les copains, la semaine dernière, ont pu photographier à l’envi les scènes, hier, la photo était TAPU! Une mère supérieure en robe missionnaire traquait les appareils fautifs afin qu’on les range immédiatement. Le point positif de cette interdiction est que je me suis entièrement consacrée au contemplatif, sans me perdre en réglages et mises au point. Le point négatif est que mon envie de partage s’est vue frustrée. Les raisons de l’interdiction étaient absurdes. Un film devait être tourné hier soir pour éditer un DVD dont la vente aiderait l’association O’Marama. Je me suis inscrite sur la liste des acheteurs afin de contribuer à leur oeuvre, mais s’ils veulent qu’on diffuse l’information, il faut donner, pour recevoir…

J’ai sauvé quelques clichés, ils ne sont pas terribles, car je n’ai pas utilisé mon matériel habituel, mais ils sont suffisants pour vous donner une petite idée de l’ambiance.
A plus, pour des nouvelles des îles
Nat et Dom
Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Nat&Dom

Valider le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>